Loi naturelle et loi civile : actes du XXIe colloque national de la Confédération des juristes catholiques de France
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 179 pages
Poids : 267 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7403-1324-4
EAN : 9782740313244

Loi naturelle et loi civile

actes du XXIe colloque national de la Confédération des juristes catholiques de France

de

chez Téqui

Paru le | Broché 179 pages

Public motivé

22.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

sous la direction de Joël-Benoît d'Onorio


Quatrième de couverture

Les tensions entre la loi civile et la loi naturelle sont aussi anciennes que la civilisation mais elles se sont considérablement accrues depuis que le législateur moderne a entrepris de s'émanciper de ses normes supérieures de référence. Avec le temps, cette séparation a tourné à une véritable répudiation. L'extension de la souveraineté politique au domaine éthique a entraîné de graves distorsions dans la confection des lois et l'administration de la justice. Ce sont les notions mêmes de loi, d'ordre juste, voire de nature humaine et de liberté individuelle, qui ont été obscurcies par le triomphe conjugué du positivisme juridique et du laïcisme républicain.

Pourtant, entre la loi naturelle et la loi civile, il ne devrait y avoir aucun antagonisme mais plutôt complémentarité : la loi naturelle a besoin de la loi civile pour passer à la positivité et assurer son effectivité ; et la loi civile a besoin de la loi naturelle pour fonder sa légitimité et garantir sa rationalité. C'est ainsi qu'on parviendra à cet authentique État de droit auquel aspirent les démocraties contemporaines.

Parce que la loi naturelle demeure inséparable de la droite raison et que son rejet procède surtout d'une ignorance largement partagée, un nouvel inventaire est à établir dans une saine confrontation des différentes écoles philosophiques et traditions juridiques afin que ces principes premiers redeviennent, de nos jours, des principes communs.

C'est à cette recherche de concorde civile que s'essaient les auteurs de cet ouvrage.