Maghreb et Moyen Orient dans la mondialisation

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 318 pages
Poids : 442 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-200-24953-3
EAN : 9782200249533

Maghreb et Moyen Orient dans la mondialisation

de

chez Armand Colin

Collection(s) : Collection U

Paru le | Broché 318 pages

Licence

Impression à la demande
36.20 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Maghreb et Moyen-Orient dans la mondialisation

Source majeure d'énergie, siège d'un des conflits politiques les plus tenaces du XXe siècle, le Maghreb - Moyen-Orient est au coeur d'enjeux mondiaux. L'insertion de la région dans la mondialisation ne peut toutefois s'y réduire : elle est commerciale, financière, militaire et culturelle ; inégale d'un pays à l'autre mais presque toujours en position plus subordonnée qu'active. Elle recompose territoires et sociétés et produit, au contact de jeux d'intérêt locaux, à la fois convergence libérale et reflux de la diversité culturelle.

L'ouvrage explore les thèmes qui en rendent compte : tensions et conflits géopolitiques, hydrocarbures, finances, tourisme, industrie, agriculture, échanges commerciaux, migrations internationales, circulation des capitaux, services, etc. Le cadre euro-méditerranéen est privilégié car il cristallise l'essentiel de cette insertion et des rapports asymétriques Nord-Sud qui en résultent.

Le recours à la longue durée et l'approche multiscalaire permettent d'appréhender les mécanismes de développement ou de sous-développement et les inégalités qu'ils produisent. Cette synthèse éclaire la grande fragilité et la sensibilité désormais très forte aux crises mondiales, de sociétés devenues plus vulnérables, et de territoires de plus en plus extravertis et marqués par des disparités grandissantes.

Biographie

Bouziane Semmoud est professeur au département de géographie de l'université Paris 7-Vincennes-Saint-Denis et chercheur au Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS) UMR 7533 CNRS.