Maison de jour, maison de nuit

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 293 pages
Poids : 444 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-88250-696-2
EAN : 9782882506962

Maison de jour, maison de nuit

de

chez Noir sur blanc

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché 293 pages

22.50 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du polonais par Maryla Laurent


Quatrième de couverture

« J'ai dit à Marta que chacun de nous avait deux maisons, l'une concrète, située dans le temps et l'espace ; l'autre infinie, sans adresse, sans possibilité d'être pérennisée par des plans d'architecte. Et que nous vivions dans les deux, simultanément. »

Une jeune femme s'installe dans un village de Basse-Silésie, à quelques dizaines de mètres de la frontière tchèque. Le régime communiste vient de s'effondrer, mais ce n'est pas l'unique changement perceptible : les maisons, les jardins et les forêts environnantes regorgent de vestiges du temps où la région appartenait à un autre pays. Strates de terre, strates de temps, le hameau prend rapidement les dimensions de l'univers, puisque les possibilités de narrations, à partir de lui, sont infinies. Empreint d'une imagination débordante, ce roman d'Olga Tokarczuk est l'épopée d'un tout petit lieu, avec ses habitants uniques, merveilleux, dont Marek Marek, le bon à rien, qui se soûle à mort pour ne plus sentir l'énorme oiseau dans sa poitrine, un professeur de latin qui redoute de se changer en loup-garou, et surtout Marta, perruquière fantasque, qui amorce et tisse les histoires...

Biographie

Prix Nobel de littérature, Olga Tokarczuk a reçu le Man Booker International Prize 2018 pour Les Pérégrins, puis le prix Nike pour son monumental Les Livres de Jakób.
Née en 1962, Olga Tokarczuk a étudié la psychologie à l'Université de Varsovie. Elle est la romancière polonaise la plus traduite à travers le monde. Déjà paru chez Noir sur Blanc : Récits ultimes (2007), Les Pérégrins (2010), Sur les ossements des morts (2012), Les Livres de Jakób (2018), Histoires bizarroïdes (2020) et Le tendre narrateur (conférence du Nobel, 2020).

Du même auteur : Olga Tokarczuk