Marcher ou L'art de mener une vie déréglée et poétique
facebook google+ twitter

Marcher ou L'art de mener une vie déréglée et poétique

de

chez Actes Sud

Paru le | Broché 253 pages

Grand format Livre broché
22.50 Indisponible

traduit du norvégien par Terje Sinding


Mr Philippe Guazzo (Le Comptoir des Mots)

Non, ceci n'est pas un énième éloge de la marche.

C'est un beau roman où le sous-titre (Ou l'art de mener un vie déréglée et poétique) dit l'essentiel.

Un roman écorché au ton très personnel où l'on tombe sur ce genre de phrase :
"Avant que je m'en aille : énumérons les joies que nous connaissons ! Boire, tanguer devant le comptoir, lever son verre, allumer une cigarette, parler sans savoir ce qu'on dit, un incessant flot d'oubli recueilli par n'importe quelle bouche." 
Et qui dès lors vous embarque pour un petit bout de chemin.

Un beau jour, Tomas sort de chez lui et, poussé par une envie soudaine, décide de poursuivre son chemin. Laissant derrière lui sa femme et sa maison, il renoue avec l'art du vagabondage et se délecte de son effet salutaire sur la pensée. Dans ce récit contemplatif et ciselé, le lecteur est invité à accompagner ce flâneur infatigable à travers la Norvège. Sans obligations ni feuille de route imposée, celui-ci se laisse guider par l'envie et le rythme de ses pas : sa promenade improvisée le conduit au pays de Galles, à Paris, à Istanbul avant de l'entraîner vers les montagnes de la Transylvanie. Au fil de son escapade physique et mentale, le narrateur itinérant invoque de nombreux écrivains qui ont eu recours à la marche comme à un instrument philosophique : Voltaire, Rousseau, Hölderlin, Kierkegaard, Walt Whitman, D. H. Lawrence, Wittgenstein, Sartre, Heidegger, Thomas Bernhard, Bruce Chatwin...

Roman dénué d'artifice, quête des plaisirs simples - marcher, voir, sentir, penser, être, raconter... -, Marcher est un véritable hymne à la lenteur qui consacre Tomas Espedal comme une des voix incontournables de la scène littéraire norvégienne contemporaine.
Un jour, un homme sort de chez lui et décide de ne plus s'arrêter de marcher. Sans but, il laisse derrière lui sa femme et sa maison, avec juste la possibilité de penser librement. ©Electre 2018
Format : Broché
Nb de pages : 253 pages
Poids : 240 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-01247-2
EAN : 9782330012472

Du même auteur : Tomas Espedal