Marvel Universe
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Poids : 3624 g
Dimensions : 19cm X 29cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-391-0390-9
EAN : 9791039103909

Marvel Universe

de

chez Panini comics

Collection(s) : Marvel

Paru le | Relié sous jaquette

90.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

dessin John Byrne | couleurs Don Warfield, Bruce Patterson, George Roussos et al. | traduction Nick Meylaender, Benjamin Viette, Laurence Belingard et al.


Quatrième de couverture

L'un des plus grands artistes de comics de tous les temps aux prises avec quelques-uns des héros marvel les plus célèbres !

Ce volume contient The Champions (1975) 11 à 15, Marvel Preview (1975) 11, Avengers (1963) 164 à 166 et 181 à 191, Power Man (1972) 48 à 50, Marvel Premiere 47 et 48, Captain America (1968) 247 à 255, Silver Surfer (1982) 1, Incredible Hulk (1963) 314 à 319, Marvel Fanfare (1982) 29, Wolverine (1988) 17 a 23.

Le « Jovial » John Byrne est un des plus grands et plus prolifiques auteurs de l'histoire des comics. L'incroyable et durable influence qu'il a exercée sur l'univers Marvel ne se limite certainement pas à ses célèbres cycles sur Uncanny X-Men, Fantastic Four, Alpha Flight, The Sensational She-Hulk, Iron Man, Iron Fist, The Thing et Namor the Sub-Mariner. Sa production comprend aussi de brefs - mais tout aussi classiques - passages sur les séries de presque tous les personnages principaux de la Maison des Idées. Pour la première fois, ce matériel est rassemblé en un volume unique, qui offre ainsi une vision d'ensemble de la continuité marvélienne, immortalisée avec le style reconnaissable d'un des plus grands talents de la bande dessinée américaine.

Quelques exemples ? Black Widow et les Champions se retrouvent face à face avec l'Étranger et l'inquiétant Essaim, un scientifique nazi dont le corps est entièrement constitué d'abeilles. Star-Lord est seul pour combattre un empire dans un space opera sensationnel. Les Avengers ont fort à faire avec le Comte Nefaria et sa Légion Létale avant de subir une réduction drastique de leurs effectifs. Le Faucon rejoint les héros les plus puissants de la Terre. La Sorcière Rouge et Vif-Argent font de terribles découvertes au sujet de leurs origines. La naissance d'une grande amitié entre Luke Cage (alias Power Man) et Iron Fist. En tentant de sauver sa fille, Scott Lang se glisse pour la première fois dans le minuscule costume d'Ant-Man. Captain America explore son passé et affronte aussi le Baron Blood, Batroc, Mr. Hyde et l'Homme-Dragon. Et, ô surprise, il pourrait même devenir président ! Le Silver Surfer peut enfin à nouveau sillonner le cosmos, mais qu'est-il arrivé à Zenn-La et à Shalla-Bal, sa bien aimée, tandis qu'il était prisonnier sur Terre ? Hulk contre les Avengers ! Hulk contre tous ses plus grands ennemis ! Hulk contre... Bruce Banner ?! La mer se teinte de sang lorsque Wolverine affronte Requin-Tigre.

Dans certaines de ces séries, il est aussi l'auteur des histoires, dans d'autres il donne corps aux scénarios signés Chris Claremont, Roger Stern, David Michelinie et bien d'autres, dont Stan « The Man » Lee. Une collection de joyaux plus ou moins connus avec un point commun : Byrne, baby, Byrne !

Biographie

La carrière de John Byrne (1950) en tant qu'auteur et dessinateur commence en 1975. En compagnie du scénariste Chris Claremont il a tout d'abord travaillé sur Iron Fist et ensuite X-Men, donnant naissance à un cycle d'histoires considérées aujourd'hui encore comme un des meilleurs de la série. Sa prestation sur Fantastic Four est tout aussi appréciée, au point qu'elle est souvent comparée au run originel de Stan Lee et Jack Kirby, tant pour l'ampleur de la trame que pour la puissance dynamique des dessins. Il a également baptisé la série régulière Alpha Flight. Il a rejoint la Distinguée Concurrence en 1986, pour laquelle il a relancé le héros DC par excellence, Superman, lors d'un projet d'une telle importance qu'il a figuré en couverture du magazine Time. Au XXIe siècle, Byrne a pousuivi sa collaboration avec DC sur Blood of the Démon et Doom Patrol, puis il s'est de nouveau occupé de l'Homme d'Acier avec Action Comics. Il a ensuite signé plusieurs titres pour IDW tels que Star Trek et Angel.

Bill Mantlo (1951) a pratiquement écrit toutes les séries Marvel. On se souvient surtout de lui pour ses cycles sur Incredible Hulk et Spectacular Spider-Man. C'était aussi un maître dans l'art d'incorporer des personnages sous licence dans la continuité de la Maison des Idées, comme il l'a prouvé avec Micronauts et Rom : Spaceknight.

Figure légendaire du monde des comics, Chris Claremont (1950) est surtout connu pour son cycle épique - 16 ans ! - sur Uncanny X-Men. L'attention particulière qu'il a accordée aux thèmes des préjugés et de l'intolérance est restée gravée dans le coeur des passionnés, lui garantissant le respect inconditionnel du public.

Jim Shooter (1951) a fait ses débuts dans l'industrie des comics à l'âge de quatorze ans. Après s'être occupé, en tant que scénariste, de séries comme Daredevil, Ghost Rider, Marvel Team-Up et Marvel Two-in-One, il est devenu directeur éditorial chez Marvel. À ce poste, il a consolidé la production de la Maison des Idées, a révélé de jeunes talents, a lancé le New Universe et a écrit l'inoubliable Secret Wars puis sa suite, Secret Wars II.

Dans un cycle très apprécié d'Iron Man illustré par Bob Layton, David Michelinie (1948) a raconté le combat de Tony Stark contre l'alcoolisme, a introduit des armures aux caractéristiques très spécifiques et il a mis en lumière des aspects du personnage qui sont encore d'actualité de nos jours.

Steven Grant (1953) a écrit Captain America, Incredible Hulk, Master of Kung Fu, Spidey Super Stories et d'autres séries. En 1985 il s'est occupé des scénarios de la première mini-série ayant le Punisher comme protagoniste, pour ensuite revenir au personnage avec le roman graphique Retour vers nulle part.

Peu de scénaristes/rédacteurs en chef ont eu chez Marvel une influence aussi profonde que celle de Mark Gruenwald (1953-1996). Célèbre pour son implication dans la réalisation de l'Official Handbook of the Marvel Universe et pour son chef-d'oeuvre Squadron Suprême, il a aussi écrit un cycle de plus d'une centaine de numéros de Captain America.

Roger Stern (1950) a à son actif des cycles très appréciés sur Amazing Spider-Man (avec les grands débuts du Super Bouffon), Avengers et Captain America. Il a lancé West Coast Avengers et a écrit de nombreuses histoires liées à la famille des héros les plus puissants de la Terre.

Le scénariste/rédacteur en chef Stan Lee (1922-2018) et le dessinateur Jack Kirby ont changé pour toujours l'histoire des comics en 1961 avec Fantastic Four 1. L'immense succès obtenu inspira à Lee la création de Hulk et des X-Men avec Kirby, de Spider-Man et du Dr Strange avec Steve Ditko, et de Daredevil avec Bill Everett. Après avoir scénarisé ou coscénarisé des dizaines d'histoires avec ses personnages, Lee a passé le témoin à d'autres artistes, tout en maintenant un contrôle éditorial étroit sur les produits Marvel, contribuant de la sorte à la transformation de la Maison des Idées en un empire multimédia.

Scénariste et dessinateur, Archie Goodwin (1937-1998) a oeuvré sur nombre de bandes dessinées et strips quotidiens pour les journaux, pour ensuite succéder à Gerry Conway en tant que directeur éditorial de Marvel, parvenant avec Roy Thomas à sauver la compagnie d'une grave crise financière, grâce à l'acquisition des droits d'adaptation de Star Wars.

Vétéran du neuvième art, Klaus Janson (1952) est non seulement un encreur célèbre au style immédiatement reconnaissable, mais c'est aussi un dessinateur et un coloriste talentueux. Les fans se souviennent particulièrement de ses collaborations avec John Romita Jr et Frank Miller. Avec ce dernier il a réalisé un cycle incontournable de Daredevil et, pour DC, le classique Batman : The Dark Knight Returns.

Du même auteur : John Byrne