Mauvaise graine : deux siècles d'histoire de la justice des enfants
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 174 pages
Poids : 974 g
Dimensions : 22cm X 28cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84597-592-7
EAN : 9782845975927

Mauvaise graine

deux siècles d'histoire de la justice des enfants

de ,

chez Textuel

Collection(s) : Histoire, beaux livres

Paru le | Relié 174 pages

Tout public

35.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

préface de Madeleine Mathieu | postface de Jean-Jacques Yvorel


Quatrième de couverture

Mauvaise graine

Deux siècles d'histoire de la justice des enfants

« Mauvaises graines », « apaches », « sauvageons », « blousons noirs », « racailles » : les mots changent mais la stigmatisation perdure pour qualifier les enfants des classes laborieuses lorsqu'ils croisent le chemin des tribunaux. Véronique Blanchard et Mathias Gardet présentent ici le premier panorama de la justice des mineurs sur deux siècles, en replaçant dans leur contexte les rapports que la société française a entretenus avec sa jeunesse. Exhumant pour la première fois des archives judiciaires ou médicales les écrits d'enfants placés, de juges, d'éducateurs ou de médecins, ils restituent ainsi les enjeux contradictoires d'un débat loin d'être clos : éduquer ou punir ?

Les photographies des lieux d'enfermement et de redressement inaugurés au XIXe siècle - prison pour enfants, maisons de correction, colonies pénitentiaires - ou celles des centres d'observation d'après-guerre sont peuplées de regards bouleversants et rappellent combien cette histoire est sensible. Dans cet ouvrage passionnant s'incarne la destinée de milliers de filles et de garçons disparus dans l'épaisseur et la poussière des dossiers. Il était grand temps de leur rendre justice.

Biographie

Docteure en histoire, Véronique Blanchard est responsable du centre d'exposition « Enfants en justice » à Savigny-sur-Orge (École nationale de protection judiciaire de la jeunesse). Elle est co-auteure de Mauvaises filles, incorrigibles et rebelles (Textuel, 2016). Mathias Gardet est historien, professeur en sciences de l'éducation à l'université Paris 8-CIRCEFT. Il est notamment co-auteur de Histoire d'une jeunesse en marge (Textuel, 2015).