Mélodies d'Auschwitz
facebook google+ twitter

Mélodies d'Auschwitz

et autres écrits sur les camps

de

- Musiques d'un autre monde (1948)
- Mélodies d'Auschwitz : 1979

chez Cerf

Paru le | Broché 405 pages

Grand format Livre broché
22.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avec trois essais d'Annette Becker, Frank Harders-Wuthenow et André Laks


Mélodies d'Auschwitz

« Deux ans se sont écoulés depuis la Libération et, malgré toutes les enquêtes qui ont été faites, malgré la quantité de livres parus, malgré même les films tournés sur les camps de concentration, mes interlocuteurs sont toujours stupéfaits chaque fois qu'il m'arrive de parler d'Auschwitz en général, et de son activité musicale en particulier. "Comment ? disent-ils, il y avait donc une musique dans votre camp ? À quoi servait-elle ? Quel était son but ? Qu'y jouiez-vous ? Des marches funèbres ?" Bien d'autres questions encore m'ont été posées. Toutes m'ont paru naïves, mais justifiées, étant donné l'ignorance complète de la question.

Or, il y avait bien une musique - Kommando Lagerkapelle - au camp d'Auschwitz, comme il y en avait une dans chaque camp allemand qui se respectait... Et cette musique, partie essentielle de l'organisation des camps, était, aussi paradoxal que cela puisse paraître, un accessoire, et non des moindres, de sa police intérieure. »

Ce volume réunit les deux livres que Simon Laks écrivit sur l'orchestre d'Auschwitz-Birkenau qu'il fut amené à diriger pendant plus de deux ans.

Le premier, Musiques d'un autre monde, fut publié peu après son retour en France, en 1948. Préfacé par Georges Duhamel, il reçut à l'époque le prix Vérité, et n'a jamais été reproduit depuis. Le second, Mélodies d'Auschwitz, écrit en polonais trente ans plus tard, fut publié à Londres en 1979, avant d'être traduit en plusieurs langues. Sa version française, publiée aux Éditions du Cerf en 1991, est reprise dans le présent volume, qui contient d'autres textes inédits, dont trois essais d'Annette Becker, de Frank Harders-Wuthenow, et du propre fils de Simon Laks, André Laks.
Les récits, à trente ans d'intervalle, de ce compositeur et violoniste (1901-1983), qui devint le chef d'orchestre du camp d'Auschwitz-Birkenau, sont des réflexions sur le rôle de la musique dans l'entreprise d'extermination des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Le volume est complété de trois essais biographique, musicologique et historique nourris des dernières recherches. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 405 pages
Poids : 644 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-204-12946-6
EAN : 9782204129466