Mémoires déclinées : représentations, actions, projections : actes du colloque de Liège, 8 mai 2015
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 279 pages
Poids : 500 g
Dimensions : 20cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-930408-34-7
EAN : 9782930408347

Mémoires déclinées

représentations, actions, projections
actes du colloque de Liège, 8 mai 2015

chez les Territoires de la mémoire

Collection(s) : Voix de la mémoire

Paru le | Broché 279 pages

Public motivé

20.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

et l'Université de Liège | sous la direction de Geoffrey Grandjean, Gaëlle Henrard, Julien Paulus


Quatrième de couverture

L'objectif du présent ouvrage peut se résumer en une tentative de saisir les diverses manifestations de ce que Cornelius Castoriadis nommait le « ciment invisible tenant ensemble cet immense bric-à-brac de réel, de rationnel et de symbolique qui constitue toute société » et que sont les mémoires collectives. Cette démarche s'effectue selon une déclinaison en trois registres. Les mémoires en tant que représentations, que celles-ci soient d'ordre médiatique, sociologique ou identitaire ; en d'autres termes, ce que les mémoires collectives, leur élaboration et leur usage peuvent dire de nous. Les mémoires en tant que moyens d'actions, allant de l'instrumentation politique et juridique à la commémoration et au travail pédagogique. Enfin, les mémoires en tant que projections, soit les différentes façons par lesquelles les mémoires collectives peuvent se retrouver projetées dans le débat public, le paysage urbanistique, les combats citoyens d'aujourd'hui et de demain. Représentations, actions, projections apparaissent de fait comme autant de vecteurs utiles à la mise en perspective du champ mémoriel.

La volonté qui anime cet opus relève ainsi de l'exploration - non exhaustive - des diverses déclinaisons par lesquelles le passé, en tant que mémoire(s) collective(s), se déploie au sein du présent mais aussi par lesquelles le présent travaille le passé. Ou, pour paraphraser le philosophe Walter Benjamin, l'objet de ce livre pourrait peut-être se formuler comme une volonté d'observer les diverses constellations que le présent peut former avec le passé.

Le 8 mai 2015, un colloque, intitulé « Mémoire(s) et identité(s) : quand le passé bouscule le présent » était organisé à Liège par les Territoires de la Mémoire et l'Université de Liège afin d'interroger les notions de « mémoire » et d'« identité ». À cette occasion, experts et praticiens mémoriels ont eu l'occasion d'exprimer leurs vues et celles de leurs disciplines et réalités respectives quant aux effets que telle ou telle conception du passé pouvait avoir sur les identités individuelles et collectives contemporaines. Le présent ouvrage reprend une partie des exposés présentés lors de ce colloque, augmentés de plusieurs contributions extérieures.