Militer pour la science
facebook google+ twitter

Militer pour la science

les mouvements rationalistes en France (1930-2005)

de

chez EHESS

Collection(s) : En temps & lieux, n° 84

Paru le | Broché 244 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
21.00 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

Militer pour la science

Les mouvements rationalistes en France (1930-2005)

Certains savants considèrent que la science s'arrête aux portes des laboratoires. D'autres passent leur temps à promouvoir auprès des citoyens l'« esprit scientifique », estimant que la science n'est pas seulement une profession mais le pilier d'un espace public reposant sur la vérité. C'est à ces derniers que s'intéresse ce livre, qui cherche à rendre compte des conditions sociales et intellectuelles de l'engagement public des savants en faveur de la science et du rationalisme.

En effet, même si les organisations rationalistes décrites dans cet ouvrage dépassent rarement le millier d'adhérents, elles
constituent pour les sciences sociales un objet qui permet de poser des questions inversement plus larges que celles que leur taille ou leur relative confidentialité pourraient laisser supposer. Elles donnent à voir comment, et par quels processus, la « vérité » ou la « défense de la science » peuvent être durablement érigées en argument politique et mobilisées dans l'espace public par les amateurs de science ou par les savants eux-mêmes, d'une manière différente de génération en génération, des combats anticléricaux des années 1930 jusqu'aux débats sur le principe de précaution au début du XXIe siècle.
Une analyse des conditions de l'engagement public au nom de la science. Les organisations rationalistes, relativement confidentielles en terme de nombre d'adhérents, constituent un objet sociologique pour l'étude des processus de défense de la vérité scientifique. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 244 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7132-2769-1
EAN : 9782713227691

Du même auteur : Sylvain Laurens