Miro
facebook twitter

Miro

le crépuscule rose caresse le sexe des femmes et des oiseaux

de

chez A. Dimanche

Paru le | Relié 209 pages

Tout public

Grand format Livre relié
49.00 Indisponible

(...) Je crois que Constellations furent les derniers poèmes qu'écrivit Breton.

Au cours de la conversation qui suivit la lecture, André nous expliqua que ces
poèmes lui avaient été dictés par une double impulsion - esthétique et éthique.
Esthétique car, les Constellations, leur unité dans la diversité, l'énergie vitale et
plastique de ces compositions, étaient pour lui l'un des moments les plus joyeux
de l'oeuvre de Miró. L'épithète n'aurait pu être mieux choisie : ces gouaches de
Miró sont un feu d'artifice surprenant, bien qu'il n'y ait rien d'artificiel en elles.
La main du peintre a jeté sur la toile une poignée de graines, de germes,
de couleurs et de formes qui s'accouplent, se séparent et bifurquent avec une
gaieté à la fois génésique et fantastique.

Octavio Paz
G. Raillard analyse l'oeuvre commune du poète André Breton et du peintre Joan Miro parue à New York, aux éditions P. Matisse, en 1959, sous le titre "Constellations". ©Electre 2020
Format : Relié
Nb de pages : 209 pages
Poids : 1658 g
Dimensions : 29cm X 29cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86916-213-6
EAN : 9782869162136

Du même auteur : Georges Raillard