Miscellanées hispano-américaines
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 396 pages
Poids : 475 g
Dimensions : 15cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917623-87-9
EAN : 9782917623879

Miscellanées hispano-américaines

de

chez Caraïbéditions

Collection(s) : Université

Paru le | Broché 396 pages

Professionnels

20.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Ces Miscellanées hispano-américaines sont un recueil de douze études, dont neuf consacrées à la littérature, portant essentiellement sur le Venezuela, pays qui a la particularité d'être à la fois caribéen et sud-américain ; la première terre continentale « découverte » par Colomb, et la patrie d'un certain nombre d'hommes ayant marqué profondément l'histoire du Continent, dont le Precursor Francisco de Miranda, le Libertador Simón Bolívar, le poète et grammairien Andrés Bello et Hugo Chávez. C'est aussi le pays d'Amérique qui a « produit » à ce jour le plus de Miss Univers.

Cinq des études relatives au Venezuela portent sur le roman de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle. Il y est question de la place du Noir dans la nation ; de la décadence des vieilles blanches créoles de Caracas vue par Teresa de la Parra dans Ifigenia ; de la recréation par Arturo Uslar Pietri de l'existence errante de l'utopiste Simón Rodríguez, personnage historique connu comme « el maestro del Libertador » ; de l'évocation par Denzil Romero de la riche vie amoureuse de Manuela Sáenz, la célèbre maîtresse équatorienne de Bolívar, qui lui avait décerné le titre de « Libertadora del Libertador » ; du traitement par José Antonio Rial, Vénézuélien d'originaire espagnole, du thème du pétrole dans le nouvel Eldorado qu'est devenu le Venezuela pour les Européens pauvres au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le lecteur se voit offrir encore une synthèse de la représentation du Venezuela dans Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent du savant prussien Alexandre de Humboldt, ainsi que deux courtes biographies : celles de Simón Bolívar et d'Ezequiel Zamora, leadear paysan révolutionnaire de la période qui suit immédiatement la Guerre d'indépendance.

Les autres analyses littéraires concernent respectivement le Chili, l'Argentine, l'Équateur et l'Espagne. Il s'agit concrètement de la conquête du Chili telle que narrée dans le poème épique La Araucana par le soldat-poète espagnol Alonso de Ercilla ; de l'extermination des Indiens de la Pampa argentine préconisée symboliquement par le poète romantique Esteban Echeverría dans La Cautiva ; de la dénonciation par le romancier naturaliste équatorien Jorge Icaza, auteur de Huasipungo, de l'exploitation dont, dans le cadre de l'hacienda, sont victimes les Indiens ; du regard que porte sur le monde, dans Retahílas, la romancière espagnole Carmen Martín Gaite, dont le féminisme n'est pas sans rappeler celui de la Vénézuélienne Teresa de la Parra dans Ifigenia. Finalement le lecteur est invité à un passionnant débat sur le problème de savoir s'il y a lieu ou non de distinguer Lo real maravilloso du Realismo mágico.

À travers ce voyage dans l'espace et dans le temps, le lecteur découvre une Amérique hispanique à la fois indienne, blanche, noire et métisse, rattachée intellectuellement à l'Europe mais capable de créer ses propres tendances ou mouvements littéraires : Modernismo, Criollismo, Negrismo, Indigenismo, Realismo mágico ou Lo real maravilloso.

Biographie

Maurice Belrose, né en janvier 1943 au Marin (Martinique), docteur de Troisième Cycle et docteur d'État, est Professeur émérite à l'Université des Antilles et de la Guyane (devenue Université des Antilles) où il a enseigné durant 41 années, assumant diverses responsabilités, dont celles de doyen de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines et de directeur du département d'espagnol. Il a été également, pendant 11 ans, président de l'Association pour la Promotion de l'Hispanisme en Martinique (APHM) qu'il a créée avec Corinne Mencé-Caster et Cécile Bertin-Élisabeth. Il est membre du CRILLASH, et ses recherches portent essentiellement sur la littérature vénézuélienne. Il est l'auteur de sept ouvrages, dont cinq publiés au Venezuela, et de nombreux articles.