Monarchie du Messie

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 498 pages
Poids : 685 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782130514312

Monarchie du Messie

de

chez PUF

Collection(s) : Fondements de la politique

Paru le | Broché 498 pages

Etudiants

37.50 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

texte original introd., édité et annoté par Paolo Ponzio | révision du texte latin Germana Ernst | traduit du latin par Véronique Bourdette | révision de la trad. Serge Waldbaum


Quatrième de couverture

Pourquoi s'intéresser à la Monarchie du Messie de Campanella ? Tout simplement parce que ce texte, rédigé en prison dans l'année 1606, est un véritable traité de l'Empire universel du Pape. Campanella y développe l'idée d'une monarchie chrétienne universelle dans laquelle le Pape est détenteur d'un primat absolu, puisqu'il concentre en sa personne le pouvoir spirituel et temporel suprême.

L'Empire du Pape est donc la réunion progressive du genre humain sous une seule loi sacerdotale et sous un unique gouvernement mondial qui doivent en principe réaliser l'utopie d'un âge où les grands maux qui affectent les hommes - les guerres, la faim, les disettes, les épidémies - prennent fin. C'est au sein de ce discours sur l'unité du gouvernement du monde que se situe l'originalité de ce texte et son extraordinaire actualité pour nous.

Ne peut-on voir dans cet Empire du Pape la préfiguration théologico-politique de l'Empire politique mondial qui se dessine aujourd'hui, au début du XXIe siècle ? Lorsqu'on se souvient que la plupart des concepts politiques de la modernité sont des versions sécularisées de concepts ecclésiologiques, on est en droit de se poser la question.

La Monarchie du Messie est en ce sens prophétique : c'est sans doute le seul texte moderne à développer l'idée d'un gouvernement mondial en cours de réalisation.

Biographie

Paolo Ponzio, professeur à l'Université de Bari, a réalisé l'édition du texte latin. Véronique Bourdette, professeur de lettres classiques, l'a traduit en français. Germana Ernst, professeur à l'Université de Rome III, a révisé le texte latin. Serge Waldbaum, professeur de lettres classiques, a révisé la traduction.

Du même auteur : Tommaso Campanella