Mourir c'est naître
facebook google+ twitter

Mourir c'est naître

l'amour, la mort et l'au-delà

de

chez MÉDIASPAUL (CANADA)

Paru le | Broché

Tout public

Grand format Livre broché
21.70 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Parce qu’elle semble faire échec à cet élan vital inscrit au plus intime de nous-mêmes, la
mort nous est inacceptable. D’où notre question scandalisée : pourquoi mourons-nous ? Henri
Boulad offre une réponse apaisante et lumineuse à cette interrogation : nous mourons parce que
nous ne sommes pas encore advenus à nous-mêmes, aux autres, au monde, et à Dieu. Ces quatre
aspects de la mort cachent quatre visages de la naissance. Dans sa réalité la plus profonde,
notre mort sera l’avènement de notre moi véritable, l’accomplissement plénier de nos relations
humaines, une expérience cosmique dont nous portons le désir secret, et l’heure de connaître
ce Dieu qui nous demeure voilé. L’auteur traite aussi des questions qui intriguent la
sensibilité moderne, comme la réincarnation, le jugement, la sexualité dans l’au-delà. Sa
réflexion longuement mûrie nous convainc que nous n’avons pas à redouter la mort, que nous n’y
perdrons rien de ce qui fait le meilleur de nous-mêmes. Au contraire, nous pourrons dire avec
Thérèse de Lisieux : je ne meurs pas, j’entre dans la Vie.
Parce qu’elle semble faire échec à cet élan vital inscrit au plus intime de nous-mêmes, la mort nous est inacceptable. D’où notre question scandalisée : pourquoi mourons-nous ? Henri Boulad offre une réponse apaisante et lumineuse à cette interrogation : nous mourons parce que nous ne sommes pas encore advenus à nous-mêmes, aux autres, au monde, et à Dieu. Ces quatre aspects de la mort cachent quatre visages de la naissance. Dans sa réalité la plus profonde, notre mort sera l’avènement de notre moi véritable, l’accomplissement plénier de nos relations humaines, une expérience cosmique dont nous portons le désir secret, et l’heure de connaître ce Dieu qui nous demeure voilé. L’auteur traite aussi des questions qui intriguent la sensibilité moderne, comme la réincarnation, le jugement, la sexualité dans l’au-delà. Sa réflexion longuement mûrie nous convainc que nous n’avons pas à redouter la mort, que nous n’y perdrons rien de ce qui fait le meilleur de nous-mêmes. Au contraire, nous pourrons dire avec Thérèse de Lisieux : je ne meurs pas, j’entre dans la Vie.
Format : Broché
Poids : 400 g
Date de parution :
EAN : 9782894209967

Du même auteur : Henri Boulad