Mystique et philosophie dans les trois monothéismes
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 387 pages
Poids : 575 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7056-8762-5
EAN : 9782705687625

Mystique et philosophie dans les trois monothéismes

chez Hermann

Collection(s) : Rue de la Sorbonne

Paru le | Broché 387 pages

Public motivé

Impression à la demande
38.00 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Mystique et philosophie dans les trois monothéismes

Mystique et philosophie dans les trois monothéismes présente un travail d'enquêteur, sur les traces du concept de « mystique ». La notion de « mystique » est le plus souvent associée à une expérience indicible, incommunicable, celle d'une union à une entité supérieure, qu'elle soit transcendante ou non. Le but de ce recueil est de redéfinir non seulement l'expérience mystique, mais aussi son écriture et ses représentations, ou tout au moins de les examiner et de les questionner. Qu'en est-il des questions religieuses et spirituelles face à ces deux massifs, au regard tantôt convergent, tantôt divergent, qui mettent résolument à l'épreuve l'histoire, les traditions, les langues et les cultures dont nous sommes aujourd'hui les héritiers ? Comment le discours philosophique rend-il compte de cette expérience sans pour autant la ramener à un déjà-su et à un déjà-vécu ? Ne peut-on concevoir une modification de la rationalité elle-même, ou de son mode opératoire, induite par la percée mystique ? Le projet de cet ouvrage est d'élaborer à travers les siècles des proximités entre les différents idiomes philosophiques, théologiques et anthropologiques.

Le concept d'espace de pensée, qui fait écho à ce que Maurice Blanchot appelait en 1955 « l'espace littéraire », ne cesse de retentir comme une formule suffisamment ample pour accueillir des réflexions diversifiées, et comme un lieu dont l'ouverture sur le monde instaure un nouveau rapport à ce qui se dit, s'écrit, se raconte ou se pense. Aussi un espace qui se voudrait intellectuellement exigeant et hospitalier requiert-il un caractère d'exception qu'une collection destinée à des ouvrages collectifs souhaite mettre en oeuvre. Comment joindre, articuler, réunir, rassembler, donner la parole à des écritures qui, dans un même lieu, questionnent le monde, lui répondent, le sollicitent, sans pour autant faire allégeance ou céder à des effets de modes et de communications immédiates ? Deux modalités s'entrecroisent : l'individuel et le collectif, lesquels coexistent depuis toujours, laissant la singularité de l'un s'acheminer vers celle de l'autre. Par delà le travail de la pensée parcourant différents registres, du plus académique au plus personnel, par delà également les discordances au coeur de la vie intellectuelle, « Rue de la Sorbonne » redonne voix à la mémoire des textes, aux études monographiques ou thématiques, aux essais et commentaires, à l'appel au dialogue ou à la disputatio, s'inscrivant ainsi dans un espace dont nous aimerions qu'il fasse date.
D.C.L.

Biographie

Danielle Cohen Levinas
est philosophe et musicologue. Professeur à l'université Paris Sorbonne et chercheur associé aux Archives Hussert de l'ENS CNRS de Paris, elle a fondé en 2008 le Centre Emmanuel Levinas - College des études et de philosophie contemoraine.

Géraldine Roux
enseignante et docteur en philosophie, elle est directrice de l'Institut universitaire européen Rachi. Elle est notamment l'auteur de Du prophète au savant. L'horizon du savoir chez Maïmonide (2010).

Meryem Sebti
est chargée de recherche au CNRS - Centre Jean Pepin. Elle a publié, en collaboration avec M. Geoffroy et J. Janssens, la traduction et l'édition critique d'Avicenne, Commentaire au livre Lambda de la Métaphysique d'Aristote (2014).