Naissance de l'humain en peinture : une aventure picturale du XVe au XXe siècle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 277 pages
Poids : 600 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8251-4256-1
EAN : 9782825142561

Naissance de l'humain en peinture

une aventure picturale du XVe au XXe siècle

de

chez Age d'homme

Paru le | Broché 277 pages

Public motivé

27.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Naissance de l'humain en peinture

L'histoire du corps humain est récente. Elle s'intéresse aux moeurs, aux maladies, à des données démographiques, mais elle peine à explorer la matière vivante de ces corps. L'outil le plus immédiat serait de suivre sa représentation picturale. Le portrait, art fécond de l'Europe occidentale, se révèle un instrument médiocre. Le peintre d'hier ne partageait pas nos préoccupations. Ses intérêts se portaient sur la beauté, sur la puissance, sur la personnalité du sujet. Ils racontaient une histoire. En revanche, l'autoportrait exploité non comme oeuvre mais comme avatar du peintre se révèle un outil efficace.

Ce livre ne parle pas d'art, la peinture et son histoire sont instrumentalisées. Notre enquête sera double. Quantitative d'abord sur l'autoportrait avec pour axiome que vivre est vieillir. L'analyse du vieillissement à travers une série d'autoportraits permet de révéler que, si on mourait plus tôt hier de maladies, le vieillissement des traits du visage se fait à la même allure au XVe qu'à l'aube du XXe siècle. Qualitative ensuite sur le portrait et l'autoportrait. Si la beauté parfaite d'une Vénus ou d'un Mars ne peut être que la représentation d'une idée, un détail atypique, une imperfection peuvent s'inscrire dans une cohérence, inconnue de l'artiste, et prendre sens dans la biographie du modèle ou au sein d'un savoir validé de nos jours. Cette découverte nous permet d'être assurés qu'existe un homme derrière la représentation, que l'artiste a regardé un être de chair.

L'auteur est médecin, il lui faut un patient pour soutenir ses propos : Rembrandt sera l'illustration ultime de la richesse de cette approche.

Biographie

Philippe Abastado est cardiologue clinicien et directeur de recherche à l'Université Paris VII en épistémologie appliquée à la médecine. À côté des publications scientifiques, d'un ouvrage de vulgarisation (Maladies cardio-vasculaires pour les Nuls, First Édition 2010), il a déjà publié deux ouvrages d'épistémologie (Cholestérol, maladie réelle et malade imaginaire, collection Les Empêcheurs de penser en rond, 1998 et Le Savoir impossible, Médecine/Science, 2007). Que ce soit en cardiologie ou en épistémologie, ses préoccupations se centrent sur l'individu.