Naples, 1343
facebook google+ twitter

Naples, 1343

aux origines médiévales d'un système criminel

de

chez Seuil

Collection(s) : L'Univers historique

Paru le | Broché 278 pages

Grand format Livre broché
24.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'italien par Jacques Dalarun


En 1343, un navire génois, empli de vivres, est intercepté dans le port de Naplès par une population affamée agissant sous la conduite de membres de familles nobles. Le capitaine est sauvagement assassiné et la cargaison du navire est détournée. En 2005, dans la province de Naples, trois jeunes hommes menottés sont tués d'un coup de revolver dans la tête devant les portes d'un collège. Quels sont les liens entre ces deux faits divers, l'un et l'autre tristement banals rapportés à leur époque (dans un cas une révolte de la faim, dans l'autre un crime de la Camorra) ? Y en a-t-il même au-delà de leur localisation - mais n'est-ce déjà pas beaucoup quand le lieu en question, Naples, est connu pour être celui du crime organisé et de l'épanouissement d'un système clientéliste mafieux ?

Amedeo Feniello invite le lecteur à revisiter l'épisode de 1343 comme étant révélateur de l'identité même de la ville, de la conception d'une « nation napolitaine » spécifique dont les origines sont à rechercher au XIIe siècle, lors de l'annexion de Naples par les Normands. L'intégration au royaume normand de Sicile s'est faite en effet au prix de la concession de larges pans du pouvoir souverain aux cinquante-sept grandes familles napolitaines, créant ainsi une structure politique divisée en parcelles rattachées à un territoire et marquées par une solidarité et un honneur propres. Cette appropriation clanique de la ville, devenue structure mentale, est liée à la vie la plus profonde de cette cité, à son imaginaire le plus archaïque, à sa part maudite, qui s'exprime aujourd'hui comme hier, en 2005 comme en 1343...
Selon l'historien, la révolte de la faim survenue en 1343 agit comme un révélateur d'une nation napolitaine dont les origines remontent à l'annexion de la ville par les Normands au XIIe siècle. Son intégration s'est faite au prix de la concession de larges pans du pouvoir souverain aux grandes familles locales. Cette organisation clanique se retrouve aujourd'hui dans le système mafieux. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 278 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-138091-0
EAN : 9782021380910