Ne pas dépasser la ligne ! : fabrique des identités et contrôle du mouvement dans les lieux de transit
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 191 pages
Poids : 590 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-919507-41-2
EAN : 9782919507412

Ne pas dépasser la ligne !

fabrique des identités et contrôle du mouvement dans les lieux de transit

de ,

chez Loco

Paru le | Broché 191 pages

Public motivé

22.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

photographies Géraldine Lay | sous la direction de Christophe Gay, Sylvie Landriève et Tom Dubois | postface de Mathias Emmerich


Quatrième de couverture

Ne pas dépasser la ligne !

Fabrique des identités et contrôle du mouvement dans les lieux de transit

Nous nous déplaçons souvent. Ces mouvements structurent notre existence. Que nous soyons migrant, voyageur ultra-premium ou navetteur, percevons-nous combien nos expériences du déplacement sont hétérogènes ? Savons-nous pourquoi et comment elles sont produites et organisées ?

Cet ouvrage présente pour la première fois en France les travaux d'un théoricien majeur de la mobilité : Tim Cresswell. Ses thèses sont confrontées à la connaissance intime du fonctionnement d'Eurostar de Mikaël Lemarchand et éclairées par le regard humaniste de la photographe Géraldine Lay.

À partir de l'exemple de deux des plus grands carrefours de la mobilité en Europe, l'aéroport de Schiphol à Amsterdam et la gare du Nord à Paris, les auteurs révèlent comment l'idéal européen de la libre circulation, l'espace Schengen et les politiques commerciales des opérateurs de transport fabriquent des expériences contrastées du mouvement qui façonnent nos identités.

Nos mobilités sont bien plus que le simple déplacement d'un point A à un point B : elles engagent des questions politiques et sociales centrales pour le partage d'un monde commun.

Biographie

Tim Cresswell est géographe et professeur d'histoire et d'affaires internationales à l'université Northeastern de Boston, aux États-Unis. Ses recherches portent sur les imaginaires et les modes de pensées géographiques, c'est-à-dire comment les notions de lien, d'espace et de mobilité façonnent nos pratiques culturelles et sociales. Il dirige la recherche « Living in the Mobility Transition » pour le Forum Vies Mobiles. Il est l'auteur de cinq livres sur la mobilité et les lieux et de deux recueils de poèmes.

Mikaël Lemarchand est membre de la direction d'Eurostar depuis 2012, en charge des gares. Depuis une quinzaine d'années, il s'intéresse aux transports, à la mobilité et plus particulièrement aux comportements des voyageurs. Passionné par la question du service et de l'expérience qu'en font les clients, Mikaël est convaincu que seules des incursions dans d'autres disciplines, comme la géographie avec Tim Cresswell, permettront aux praticiens de donner corps à ce qui apparaît comme « la personnalisation de masse » du service.

Géraldine Lay est photographe. Diplômée de l'École nationale supérieure de la photographie en 1997, son travail est représenté par la galerie Le Réverbère à Lyon. Après plusieurs résidences artistiques en France, et une série photographique réalisée dans les pays scandinaves, elle poursuit depuis 2010 un travail photographique sur l'Angleterre.

Mathias Emmerich combine, depuis sa formation initiale, un intérêt constant pour les sciences sociales, tout particulièrement la géographie, mais aussi la gestion et le développement des entreprises publiques et privées. Aujourd'hui, il gère les finances de SNCF Mobilités en tant que Directeur général délégué Sécurité et Performance.

Christophe Gay est co-directeur du Forum Vies Mobiles. La question des imaginaires, représentations et normes sociales comme organisateurs des modes de vie est au coeur de sa réflexion, et plus spécifiquement ceux qui concernent la mobilité dans la société contemporaine.

Sylvie Landriève est co-directeur du Forum Vies Mobiles. Elle s'intéresse à l'évaluation des politiques publiques, et tout particulièrement quand elles organisent le territoire (urbanisme, logement, transport).

Tom Dubois est spécialisé en urbanisme sur les questions de mobilité. Il s'est orienté vers le développement des modes de diffusion et la vulgarisation des connaissances en sciences sociales.