Né un mardi
facebook google+ twitter

Né un mardi

de

chez Métailié

Collection(s) : Bibliothèque anglo-saxonne

Paru le | Broché 259 pages

Grand format Livre broché
18.00 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Nigeria) par Céline Schwaller


Clémence Cochan (Le comptoir des lettres)

Un vrai roman d'apprentissage, l'envol d'un jeune Nigérian, de la rue à la politique. Clairement naïf, impitoyable, mais avant tout vivant.

Beau et percutant.

Chronique Page des libraires, rédigée par Christine Lechapt Librairie Le Carré des Mots (Toulon)

Quand Dantala – « né un mardi » en langue haoussa – sort de l’école coranique où son père l’a envoyé très jeune, il ne connaît pas son âge. Malgré son sérieux et ses grandes capacités, il ne peut pas continuer ses études, faute de moyens financiers. Il reste donc quelque temps à Bayan Layi traînant avec des petits voyous, dormant dans la rue, fumant de la wee-wee et travaillant occasionnellement pour le Petit Parti. Mais à l’approche des élections, des émeutes l’obligent à fuir et à retourner auprès de sa mère à Dogon Icce. Durant son voyage, il tombe malade et s’arrête à Sokoto. Il y fait la connaissance d’un imam salafiste qui va le prendre sous son aile. Il faut dire que le jeune homme est doué et très curieux. Il lit tout ce qu’il trouve dans la bibliothèque du Sheikh, interrogeant sans cesse son entourage pour se forger ses propres convictions. Il se passionne également pour l’anglais qu’il apprend auprès de son ami Jibril. Devenu très vite indispensable, l’imam lui confie rapidement l’appel à la prière et l’oblige à prendre des cours d’informatique. Mais la vraie vie ne s’apprend pas que dans les livres et Dantala découvre vite, incrédule, la corruption politique, les terribles tensions religieuses au sein de l’islam, la misère et la maladie. Alors qu’il semble sur le point de succéder à l’imam vieillissant, en proie aux tourments de l’amitié et de l’amour, la situation politique et religieuse se dégrade et plonge le pays dans le chaos. Elnathan John dresse, avec Né un mardi, un portrait sans concessions de la société nigériane et des nombreuses tensions qui l’agitent. Dans ce remarquable premier roman, on découvre, à travers les yeux de Dantala, toute la complexité d’une région d’Afrique trop souvent ignorée. Un roman d’une grande subtilité à ne surtout pas manquer.

Né un mardi

Dantala vit dans la rue avec les voyous de Bayan Layi, fume la
wee-wee sous le baobab, fait le coup de poing pour le Petit
Parti. Souvent, les bagarres tournent mal mais, comme on
dit, tout ce qui arrive est la volonté d'Allah. Un soir d'émeutes, pris
en chasse par la police, il doit s'enfuir.

Sans famille, il trouve refuge à Sokoto auprès d'un imam salafiste. Il
apprend l'anglais avec son ami Jibril, tombe amoureux, psalmodie
l'appel à la prière, lit tout ce qu'il peut. Le gamin naïf mais curieux
découvre l'étendue de ses contradictions et la liberté de la pensée,
et gagne sa place et son nom dans un monde chaotique et violent.
Alors que les tensions entre communautés ne cessent de croître,
un imam irascible fait sécession et part à la campagne fonder une
secte extrémiste.

Loin de l'exotisme et du tiers-mondisme bien-pensant, Elnathan
John nous emmène dans une région dont on ignore presque tout :
harmattan, poussière des routes, vendeurs de koko, et le goût du
dernier morceau de canne à sucre - le meilleur. On brandit des
machettes, on assiste à des matchs de lutte, on prend toutes sortes
de transports, on marche, on court, on aime, on est Dantala de bout
en bout, passionnément. Un formidable roman d'apprentissage,
sensible et poignant, dont on sort complètement retourné.

« Un roman perspicace, d'une extraordinaire densité. » The Guardian

« Elnathan John est un écrivain à surveiller de près. » New York Times
Le jeune Dantala vit dans la rue, rythmée par les émeutes et les bagarres qui tournent souvent mal. Alors qu'il est pourchassé un soir par la police, il fuit et trouve refuge à Sokoto auprès d'un imam salafiste. Ce dernier se charge de l'éducation religieuse du jeune garçon, qui commence petit à petit à trouver sa place dans un monde extrémiste et violent. Premier roman. ©Electre 2018
Format : Broché
Nb de pages : 259 pages
Poids : 293 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9791022607278