Nos âmes oubliées : récit

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 327 pages
Poids : 475 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-43828-7
EAN : 9782226438287

Nos âmes oubliées

récit

de

chez Albin Michel

Collection(s) : Essais

Paru le | Broché 327 pages

Tout public

19.90 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

« Je n'ai aucun souvenir de mon enfance.

Je n'imaginais pas qu'il soit possible d'effacer à ce point des années entières de ma vie.

Ce passé vient pourtant de ressurgir de la plus inattendue des façons.

Tout a commencé quand j'ai découvert les travaux d'un jeune scientifique dont les recherches bouleversent actuellement les neurosciences.

J'étais à mille lieues d'imaginer les conséquences qu'allaient avoir sur ma vie ces révélations lorsque j'ai décidé de tenter l'expérience interdite. »

Entre doutes et certitudes, Stéphane Allix s'interroge : comment entendre les messages et les signes que notre âme ne cesse de nous envoyer ? Pourquoi sommes-nous persuadés que notre vie se résume à notre existence terrestre ? Que notre conscience est limitée à l'activité de notre cerveau ? Quelles conséquences cet aveuglement a-t-il sur notre quotidien ?

Ce récit bouleversant remet en cause ce que nous pensions savoir de la réalité.

Une invitation à explorer notre conscience et nos mécanismes de défense.

Un témoignage exceptionnel qui permet de considérer notre vie autrement.

Avis des lecteurs Voir les 5 avis

Sylvie P. le 23/10/2021

Enfin...

Enfin un homme courageux de se raconter ds toute son humanité et ses blessures. Enfin un livre pour mieux comprendre les mécanismes du cerveau lors de traumas. Enfin un livre à la portée de tous et qui va sans doute libérer un tas d'êtres prisonniers de leurs blessures. Un livre qui parle des pdl et de leurs potentiels, malheureusement reniés et rejetés par peur et souci totalitaire... Ce livre passe de mains en mains et est lu en 2 jours la plupart du temps... Bref captivant. Merci S. Allix

Du même auteur : Stéphane Allix