Notre corps aime la vérité : chroniques, 1999-2011
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 341 pages
Poids : 513 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-221-13196-1
EAN : 9782221131961

Notre corps aime la vérité

chroniques, 1999-2011

de

chez R. Laffont

Paru le | Broché 341 pages

Public motivé

préface de Jean-Louis Servan-Schreiber | publié par Psychologies magazine


Quatrième de couverture

De 1999 à 2011, David Servan-Schreiber a rédigé de nombreuses chroniques pour Psychologies Magazine, qui reprennent et complètent les grandes découvertes qu'il a eu à coeur de transmettre dans Guérir et Anticancer.

Peut-on soulager sans médicament la douleur physique ou les dépressions ? Peut-on se libérer du stress et de l'anxiété ? Prévenir et guérir le cancer ou les maladies cardiovasculaires ? Dans cet ensemble d'articles, David Servan-Schreiber revient sur l'importance des relations affectives, de la nutrition, de la méditation, du sport et du travail sur le corps pour vaincre la maladie, le mal-être ou les dépressions. Il nous rappelle l'impact immense de nos émotions sur notre santé, la nécessité d'apprendre à mieux les maîtriser et l'apport essentiel des médecines alternatives (acupuncture, phytothérapie...).

Pour David Servan-Schreiber, l'espoir se situe dans la combinaison des thérapies conventionnelles et des thérapies complémentaires. Toutes les études le prouvent, et dessinent une nouvelle médecine et une nouvelle psychologie positives, radicalement révolutionnaires, à la portée de chacun d'entre nous...

Biographie

Médecin et chercheur en neurosciences formé aux États-Unis, David Servan-Schreiber (1961-2011) a créé et dirigé un centre de médecine intégrée à l'université de Pittsburgh, où il a enseigné en qualité de professeur de psychiatrie clinique. À l'âge de trente et un ans, on lui a découvert une tumeur au cerveau. Défiant tous les pronostics médicaux, il est parvenu à vivre avec son cancer pendant dix-neuf ans.

Il est l'auteur de Guérir (2003) et d'Anticancer (2007), traduits en quarante langues. On peut se dire au revoir plusieurs fois (2011), son dernier livre, revenait sur la longue histoire de sa maladie et sa confiance renouvelée en sa méthode anticancer.

Avis des lecteurs

Laurine le 10/01/2020

Chaque chronique est un bouffée d'air... Ce livre ne quitte pas ma table de chevet.