Oeuvres. Vol. 2
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 236 pages
Poids : 1316 g
Dimensions : 24cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-90875-78-4
EAN : 9791090875784

Oeuvres. Vol. 2

de

- L'agnion
- L'auberge
- Un type angélique
- La révolte des laids
- Au dernier étage
- Le métier de Mario
- Les vacances, c'est aussi l'aventure
- Coup d'Etat
- Place du Peuple
- La guerre vidéologique

chez Les Cahiers dessinés

Collection(s) : Beaux livres

Serie : Oeuvres

Paru le | Relié 236 pages

29.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Un dramaturge, désireux de monter une pièce pour dénoncer la corruption du pouvoir, rencontre son double maléfique qui lui offre comme protagonistes un panel de monstres plus vrais que nature, dévorés d'envie et de méchanceté. Une société divisée en deux, où, du bon côté, vivent les « Beaux », les jeunes, sains et performants, et de l'autre les « Laids », les bêtes et méchants qui triment à leur service. Régulièrement, les Beaux se font la guerre par Laids interposés, qu'ils droguent à leur insu ; mais la révolte couve.

Mario, pour sa part, n'est pas bien séduisant, ce qui ne l'empêche pas d'exercer le plus vieux métier du monde auprès de riches dames esseulées. Mais son plaisir à lui, c'est de voler en deltaplane.

Dans ce deuxième volume des Oeuvres de Guido Buzzelli, à travers dix histoires stupéfiantes, où cauchemars et réalité s'entremêlent, on retrouve toute la maestria du grand dessinateur italien, son imagination bouillonnante et sa lucidité prémonitoire. Dix fables folles, hypnotiques, drôles et cruelles, unies par le même cercle vicieux des opprimés d'hier qui deviennent les oppresseurs d'aujourd'hui, jusqu'à ce que de nouveaux oppresseurs les renversent. Un monde vertigineusement semblable au nôtre.

Biographie

Né à Rome en 1927 dans une famille d'artistes, Guido Buzzelli fait ses études de dessin et de peinture dans l'une des plus fameuses écoles d'Italie, l'Académie de San Luca. Dès l'âge de dix-huit ans, il publie des caricatures et dessine des couvertures pour divers magazines. En 1954, il s'installe en Grande-Bretagne, où il crée Angélique pour le Daily Mirror. De retour en Italie, il se met à la peinture, avant d'entreprendre sa première bande dessinée majeure dont il est dessinateur et scénariste : La Révolte des laids. C'est à Paris, grâce à sa rencontre décisive avec Georges Wolinski en 1970, qu'il obtiendra la reconnaissance. Outre Charlie Mensuel, il est publié dans Phénix, Circus, Pilote, L'Écho des savanes, Métal hurlant. Dans les années 1980, il collabore à différents quotidiens et magazines, dont La Repubblica, auquel il donne d'étonnants dessins de presse, et travaille pour la télévision. Il meurt à Rome le 25 janvier 1992.

Du même auteur : Guido Buzzelli