Oeuvres complètes. Vol. 8. Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du roi. Vol. 8. 1760
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 634 pages
Poids : 1000 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7453-2615-7
EAN : 9782745326157

1760

de

chez H. Champion

Collection(s) : L'âge des Lumières

Serie : Oeuvres complètes Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du Roy

Paru le | Relié 634 pages

Public motivé

155.00 Disponible - Expédié sous 19 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

texte établi, introduit et annoté par Stéphane Schmitt, avec la collaboration de Cédric Crémière


Quatrième de couverture

Dans ce huitième tome de l'Histoire naturelle, générale et particulière, daté de 1760, Buffon et Daubenton terminent de traiter des animaux sauvages de France : hérisson, musaraigne, taupe, chauves-souris, loir, lérot, muscardin et surmulot. Puis, suivant le plan annoncé dès 1749, ils commencent à aborder les espèces étrangères. Cependant la transition ne s'effectue pas brutalement, et un ensemble d'animaux de statut géographique incertain ou intermédiaire rendent le passage graduel : ainsi, le cochon d'Inde, animal importé du Nouveau Monde mais devenu commun en Europe ; la marmotte et l'ours, qui vivent sur les marges montagneuses du royaume ; et le castor, présent en France mais dont les sociétés complexes ne s'épanouissent pleinement que dans les grands espaces sauvages de l'Amérique du Nord. Le volume s'achève avec trois espèces indiscutablement exotiques : le raton, le coati et l'agouti.

Buffon, comme il l'a fait depuis le début de l'histoire des quadrupèdes, saisit toutes les occasions qu'il peut pour rompre la monotonie des descriptions et aborder des questions scientifiques ou philosophiques plus générales. La «difformité» de la chauve-souris, par exemple, lui permet de réaffirmer sa critique des causes finales et des classifications linnéennes, fondées sur un petit nombre de critères et totalement inapplicables dans le cas présent. De même, l'article sur le castor offre matière à réflexion sur la nature de l'intelligence et des sociétés animales, c'est-à-dire, au-delà, sur la singularité de l'homme.

Biographie

Stéphane Schmitt est directeur de recherche au CNRS (UMR 7219, Paris). Ses travaux portent sur l'histoire des sciences de la vie du XVIIIe au XXe siècle, et plus particulièrement sur le développement de l'anatomie et de l'embryologie en relation avec l'essor des théories de l'évolution.

Cédric Crémière, conservateur du patrimoine et directeur du Muséum d'Histoire naturelle du Havre, s'intéresse en particulier à l'histoire de l'anatomie et des collections.

Du même auteur : Georges-Louis Leclerc Buffon