Oeuvres. Volume 1,
facebook twitter

Oeuvres. Volume 1

de

- Les prisonniers de guerre devant la politique
- Aux frontières de l'Union française
- Présence française et abandon
- La Chine au défi

chez Belles lettres

Collection(s) : Le goût des idées, n° 54. Hors série

Paru le | Broché

Tout public

Grand format Livre broché
25.50 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Enfant du premier vingtième siècle, leader politique du second, François Mitterrand (1916-1996) fut un homme de culture. La littérature fut pour lui une passion, et il fera de l'écriture une activité de chaque instant. Arme politique tout autant que reflet d'une plume au style singulier, les textes mitterrandiens témoignent d'un homme et d'une époque. Il fallait les contextualiser pour offrir au lecteur d'aujourd'hui une analyse historique, ce à quoi cette édition des oeuvres, fruit d'un travail de plusieurs années mené par une large équipe de spécialistes, s'attache. Dans ce premier volume, se trouvent réunis :

Les Prisonniers de guerre devant la politique (1945)

François Mitterrand, 29 ans à peine, retrace, au sortir de la guerre, l'histoire des prisonniers dans la captivité puis dans la Résistance. Dans cette histoire, il raconte la sienne, son expérience de la captivité, son rôle dans la genèse et le développement de la résistance « P.G. » jusqu'à la Libération. C'est aussi un livre programmatique. La guerre terminée, se pose le problème du retour et de la réinsertion professionnelle et sociale des prisonniers rapatriés. L'enjeu est grand, cette force de près de deux millions d'hommes est en passe de devenir l'une des plus importantes du pays. Mitterrand veut avec ses amis en rester à la tête. Il doit alors séduire et convaincre pour rassembler. C'est entre les lignes, l'ambition de son livre. Un livre politique donc. Le premier.

Aux frontières de l'Union française (1953)

La guerre d'Indochine dure depuis sept ans, le différend tunisien depuis deux ans, le Maroc réclame une réforme du statut de Protectorat. La France se doit de concilier la reconnaissance d4une évolution inévitable et le maintien de sa présence.

Partout où s'élabore un monde nouveau, notre pays doit agir en sorte de garder sa place. À ces vastes problèmes, Mitterrand apporte des solutions. Celles qu'il préconise pour la Tunisie et l'Indochine ne manqueront pas de provoquer des réactions, bien que l'auteur se soit gardé de toute polémique. Comme Clemenceau, qu'il cite en épigraphe, il s'est proposé de servir à la fois son pays et la vérité.

Présence française et abandon (1957)

Hanoï, Saigon, Rabat, Tunis, capitales d'États indépendants, symbolisent le terme de la tragique aventure vécue par la France en ces années cinquante.

Les gouvernements successifs, pour avoir voulu tout ignorer afin de tout maintenir, ont d'abord tout compromis pour tout perdre enfin. Mitterrand fut intimement lié au déroulement des événements dont il fait l'analyse.

La Chine au défi (1961)

Reprise de cinq articles publiés dans L'Express entre février et avril 1961, La Chine au défi est l'unique récit de voyage du corpus mitterrandien et l'une des pièces les plus méconnues : un tableau de la Chine Populaire en pleine mutation révolutionnaire.
Réunit des textes publiés de 1945 à 1961, dans lesquels l'homme politique analyse les enjeux de la réinsertion des prisonniers de retour en France après-guerre, ainsi que la politique coloniale française, mais aussi commente pour "L'Express" un voyage en Chine en 1961. ©Electre 2021
Format : Broché
Poids : 720 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-20055-2
EAN : 9782251200552

Du même auteur : François Mitterrand