Oublier les fleurs sauvages

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 352 pages
Poids : 336 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-08084-8
EAN : 9782253080848

Oublier les fleurs sauvages

de

chez Préludes

Paru le | Broché 352 pages

18.90 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

Entouré de pays voisins instables et belliqueux, miné par les affrontements internes entre les différentes communautés qui l’habitent, déchiré entre le poids des traditions et le désir de modernité, le Liban est pourtant un pays passionnant, magnifique, qui tire aussi sa beauté de ses douleurs.
 
Dans ce premier roman, la jeune autrice franco-libanaise Céline Bentz nous parle d’Amal, la quatrième fille de la famille musulmane Haddad, vive, intelligente, éprise de liberté et qui, rêve d’aller étudier en France. L’action se passe dans les années 1980.
 
Amal, qui va tomber amoureuse d’un jeune et séduisant chrétien maronite, incarne totalement les contradictions, les souffrances, et l’espoir de ce pays. La difficulté aussi de le quitter pour se retrouver loin de ses racines, dans un autre pays qui lui permet, certes, d’étudier et de s’ouvrir au monde, mais où la froidure du climat et la froideur des habitants ne peut qu’attiser l’envie du retour.
 
Malgré un côté un peu « mélo » dans la dernière partie, dont on aurait pu se passer, Céline Bentz nous décrit avec beaucoup de finesse, et d’amour aussi, la culture libanaise, et l’amour pour ce pays dont on a envie de s’échapper quand on y vit, et d’y retourner quand on y est plus.

Quatrième de couverture

Dans les années 1980, Amal, quatrième fille d'une fratrie de sept enfants, tente d'échapper à son destin en quittant un Liban en guerre pour suivre des études à Nancy. Entre extase et violence, la jeune femme connaît le goût amer de l'exil. Premier roman.