Palestro : Lakhdaria : réflexions sur des souvenirs d'enfance pendant la guerre d'Algérie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 299 pages
Poids : 370 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-296-55449-8
EAN : 9782296554498

Palestro

Lakhdaria
réflexions sur des souvenirs d'enfance pendant la guerre d'Algérie

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Graveurs de mémoire

Paru le | Broché 299 pages

Tout public

28.00 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Palestro

Lakhdaria

Réflexions sur des souvenirs d'enfance pendant la guerre d'Algérie

Palestro, aujourd'hui Lakhdaria, d'abord un village colonial puis une ville qui ne cesse de se développer, est un microcosme de l'Algérie d'hier et d'aujourd'hui. Encore jeune, l'auteur constatait beaucoup de contradictions dans son milieu social truffé de légendes et de croyances mystiques et où cohabitaient les ethnies arabophones et amazighs, auxquelles s'ajoutaient les pieds-noirs et les Européens. L'auteur cherche et réussit à élucider ces contradictions. Il reconstruit pour nous et pour lui-même l'histoire fascinante d'un peuple dont il faisait partie. Il tisse une toile captivante sur la trame des souvenirs marquants de son enfance pour mettre en relief, discerner et réconcilier le mythe et la réalité. L'histoire qui nous est contée est celle de l'Algérie coloniale soumise aux camps de regroupement, aux ratissages et aux déportations. Mais dans le tourbillon de la guerre, l'auteur essaie de redonner son âme à un peuple opprimé mais fier. Il relate le côté ludique, comme les querelles épicées d'un langage où se mélangeaient l'arabe, le kabyle et le français. Il nous fait part des refrains fredonnés par sa grand-tante et des poèmes qu'elle aurait pu écrire. Il nous fait part aussi avec humour de l'adaptation à une vie qui chevauchait deux cultures, l'une moderne et l'autre archaïque. Il nous rappelle enfin, dans le langage cru du terroir, que Palestro était aussi l'endroit où les saisons s'annonçaient avec le « toukouk » du coucou et le « hahi » du « zarzour ».

Biographie

Dmoh Bacha est né à Thaghoza, hameau près de Palestro en Algérie. Il quitta son pays en 1970 pour aller étudier en Espagne puis en Angleterre et en Amérique. Établi aux USA, il a exercé comme professeur de langues modernes au lycée et à l'université.