Par les armes
facebook google+ twitter

Par les armes

le jour où l'homme inventa la guerre

de

chez Belin

Collection(s) : Collection Histoire

Paru le | Broché 356 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
24.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Jérémie Banel Librairie Lamartine (Paris 16e)

Bien évidemment, de ce jour précis ou de ses semblables, nous n’en saurons jamais rien. Mais grâce aux travaux, entre autres, d’Anne Lehoërff, il est possible de mieux comprendre les sociétés dans lesquelles cette invention a eu lieu et ses conséquences profondes. En effet, en s’attachant à la fois à décrire les évolutions techniques, principalement métallurgiques, qui la sous-tendent et les implications sociales et sociétales qui l’accompagnent, elle redonne vie à nos lointains ancêtres de la péninsule européenne et à ces quelques millénaires d’Histoire méconnus mais décisifs. Présentant un autre type de développement sans écriture et sans cités, l’Ouest de l’Europe, axé dès lors autour de la figure du guerrier, a été historiquement structuré par cette innovation riche en enseignements. En amont, puisqu’elle nécessite de résoudre un certain nombre de contraintes techniques, et en aval, puisqu’elle nécessite des approvisionnements stables et un outil industriel vers lequel les efforts doivent tendre. Ce livre est une plongée fascinante et vertigineuse aux origines de notre Histoire, convoquée ici à l’aide des outils archéologiques, historiques et anthropologiques les plus récents et pointus. Il s’en est passé des choses entre Lascaux et Périclès !

Par les armes

Le jour où l'homme inventa la guerre

Un jour, vers 1700 avant notre ère, une épée sortit de l'atelier d'un bronzier, marquant un jalon technologique dans une course à l'armement qui ne cessa plus. Bientôt, entre mer Baltique et océan Atlantique, des milliers d'armes furent produites, utilisées au combat puis déposées, entières ou brisées, dans des rituels complexes dont certains aspects nous échappent. L'Âge du bronze, par la voie de l'épée, déclarait que la guerre était. La figure du guerrier s'imposa, les sociétés se transformèrent, portant politiquement et économiquement la guerre. L'Europe occidentale du IIe millénaire inventa ainsi un modèle spécifique, une autre voie de civilisation qui ne fut ni celle des villes, ni celle de l'écrit.

En abordant le sujet « par les armes », Anne Lehoërff s'interroge sur les développements de la guerre, sur la longue durée, dans ces sociétés orales qui ont été très longtemps mal comprises, ignorées au sein d'une histoire intellectuelle dominée par l'Antiquité classique opposée aux « primitifs ». Nos ancêtres européens ont eu une autre histoire. Cet ouvrage la raconte.
Une histoire du développement de la guerre au temps de la préhistoire. L'auteure situe vers 1700 av. J.-C. la naissance de l'armement avec l'avènement de l'Age du bronze. Elle étudie l'émergence de la figure du guerrier, la légitimation de la guerre ainsi que son organisation économique et politique. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 356 pages
Poids : 496 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-410-00359-8
EAN : 9782410003598

Du même auteur : Anne Lehoërff