Parier pour la paix
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 175 pages
Poids : 258 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782843771217

Parier pour la paix

de

chez C.L. Mayer

Collection(s) : Dossier pour un débat

Paru le | Broché 175 pages

Public motivé

16.30 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Parier pour la paix

Violence des pouvoirs établis contre les populations qu'ils gouvernent comme ce fut le cas hier de la Serbie au Kosovo, de l'Indonésie au Timor oriental, du pouvoir hutu au Rwanda, rébellions ou terrorisme plus ou moins suscités par les États eux-mêmes comme ce fut le cas en Algérie, et encore en Tchétchénie, les conflits prennent aujourd'hui un tour nouveau : les tensions et les guerres interétatiques se sont apaisées, tandis que les conflits intra-étatiques se multiplient.

Avec une conviction communicative, le Général Jean Cot proclame dans cet ouvrage sa foi en une utopie aussi vieille que la guerre : la paix du monde. La guerre, dit-il, n'est pas une fatalité mais un mode aberrant de résolution des tensions inévitables, voire nécessaires. Elle ne résulte pas de réactions en chaîne incontrôlables mais, le plus souvent, de la volonté délibérée de « fauteurs de guerres » qu'il faut identifier, dénoncer, condamner. L'auteur démontre aussi que ces nouveaux types de conflits appellent une réforme profonde des institutions chargées de faire régner la paix dans le monde, Organisation des Nations unies en tête, un changement radical de la politique extérieure des États-Unis, et un plus grand rayonnement politique de l'Europe.

Le Général Jean Cot offre un vibrant plaidoyer pour que les soldats de demain soient des faiseurs de paix et que des femmes et des hommes de plus en plus nombreux nourrissent et transmettent une véritable culture de paix.

Biographie

Jean Cot est général d'armée. Il commandait la première armée française lorsqu'il a été placé à la tête de la Forpronu en juillet 1993. Rappelé en France à la demande de M. Boutros-Ghali, en mars 1994, il a démissionné à son retour. Depuis il a enseigné à l'université de Reims, il donne de nombreuses conférences et édite des ouvrages et des articles, en particulier sur les questions de défense et de paix.