Paris : la balade des clochers
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 285 pages
Poids : 2145 g
Dimensions : 26cm X 29cm
Date de parution :
EAN : 9782866654054

Paris

la balade des clochers

de ,

chez Hermé

Paru le | Relié sous jaquette 285 pages

Tout public

45.60 Indisponible

texte Pierre Guicheney


Quatrième de couverture

Paris La balade des clochers

« Me voilà enfin, tel Quasimodo sur son perchoir, surplombant la ville. Devant moi, parfaitement encadrés entre les deux tours de Notre-Dame, la Seine et Paris s'offrent en spectacle. Cette nuit est l'aboutissement d'une étrange histoire avec, comme fil conducteur, Notre-Dame de Paris, le célèbre roman de Victor Hugo. »
Tout part de la cathédrale médiévale, point zéro d'un itinéraire qui mena Michel Setboun de clocher en clocher, au fil de plus de trente-cinq monuments parisiens. Des gargouilles de la galerie des chimères au beffroi de Saint-Sulpice, du dôme du Sacré-Coeur aux sentinelles de l'Hôtel de Ville... le photographe a vécu cinq années de vertiges et de colimaçons. Et voilà qu'apparaît une ville renversée, radieuse, une ville où les monuments se parlent et nous parlent d'un autre temps.
Du haut de la forêt de pierre méconnue qui flotte au-dessus de nos têtes, Michel Setboun fait renaître, presque magiquement, une Lutèce suspendue et éternelle.

Biographie

Michel Setboun

Après avoir été architecte DPLG, Michel Setboun commence à travailler comme photographe en 1978. Durant les dix années qui vont suivre, il parcourt une bonne partie de la planète pour le compte de l'agence Sipa, couvrant les grands événements au gré de l'actualité : l'Iran (la Révolution iranienne donnera lieu à un livre, Iran, l'éclatement), l'Afghanistan, le Pakistan, le Salvador (où il fut blessé). En 1986, il rejoint l'agence Rapho. Devenu photographe indépendant, il continue à travailler sur des sujets au long cours à l'étranger (Albanie, Mongolie, Corée, Hong Kong), mais aussi en France : autant de reportages qui. couvrent des dizaines de pages des magazines internationaux (Géo, New York Times, Life, Paris Match, Stern, Le Figaro). Après Mongolie, rêve d'infini, paru aux Éditions de La Martinière en 2002, il signe ici un ouvrage très personnel, à la redécouverte de la ville de son enfance.

Pierre Guicheney

Grand reporter pour Géo Magozine depuis 1995, Pierre Guicheney a un intérêt tout particulier pour la mémoire des lieux et des hommes. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont À la folie, avec la photographe Marie-Paule Nègre (Siloë, 2002) et La Caravane de sel, avec le photographe Jean-Louis Manaud, (Hoëbeke, 2002). Il est également réalisateur de documentaires. L'exploration à laquelle son récit nous invite donne toute leur chair aux présences invisibles qui habitent les hauteurs parisiennes.

Du même auteur : Michel Setboun


Du même auteur : Pierre Guicheney