Parlement[s]. n° 31, Monarchies censitaires
facebook twitter

Monarchies censitaires

Parlement[s]. n° 31

chez Presses universitaires de Rennes

Paru le | Broché 252 pages

Public motivé

Revue Livre broché
25.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Monarchies censitaires

Restauration et monarchie de Juillet apparaissent souvent comme une période d'éloignement maximal entre le peuple et ses élites. Le mécanisme du suffrage censitaire, qui restreint à l'extrême le droit de vote, semble l'illustration même de ce processus de cloisonnement des notables, séparés de la nation. Quelques grandes crises donnent une traduction paroxystique à cet apparent divorce, que n'atténue guère en 1830 le passage à la « monarchie bourgeoise » de Louis-Philippe.

Pourtant, si forte que soit cette fracture inhérente à l'élitisme du système, il existe aussi des mouvements de convergence qu'il importe de ne pas minimiser. Tandis que les postures des opposants accentuent volontiers la dimension anti-élitiste de leur combat, d'autres Français, même exclus du vote, préfèrent utiliser le régime, sinon l'instrumentaliser, pour défendre une sensibilité politique, un terroir, une réputation ou des intérêts corporatistes. Ainsi, au moment où l'affrontement entre classes sociales commence à devenir un lieu commun, les lignes de fracture obéissent à des logiques plus complexes et à des recompositions inattendues, liées aux soubresauts de l'Histoire.
Un dossier consacré au suffrage censitaire durant la Restauration et la monarchie de Juillet. Son mécanisme, restreignant à l'extrême le droit de vote, témoigne du cloisonnement entre le peuple et les élites. Mais certains Français, même exclus du scrutin, utilisent le régime pour défendre une sensibilité politique, un terroir, une réputation ou des intérêts corporatistes. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 252 pages
Poids : 370 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-7999-6
EAN : 9782753579996