Partis politiques, démocratie et Etat de droit en Afrique : l'exemple du Niger
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 176 pages
Poids : 220 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-13210-5
EAN : 9782343132105

Partis politiques, démocratie et Etat de droit en Afrique

l'exemple du Niger

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Paru le | Broché 176 pages

Tout public

19.00 Disponible - Expédié sous 18 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Aboubakar Maidoka


Quatrième de couverture

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l'exemple du Niger

C'est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. Dans ce diagnostic implacable, on occulte souvent le rôle des partis politiques qui y tiennent un rôle central, eux qui sont censés assurer son bon fonctionnement et favoriser la redoutable tâche du développement économique et social. Mais il faut commencer par légitimement se demander s'ils sont démocratiques, s'ils s'appliquent les règles internes qu'ils ont eux-mêmes élaborées et les textes nationaux.

Force est de reconnaître qu'en dépit des oripeaux démocratiques dont ils sont revêtus, les partis politiques fonctionnent en marge des textes en Afrique, presque impunément. Une fois au pouvoir, la même situation est observable, ils sont peu enclins à appliquer les textes de la République et privilégier l'intérêt général. Leur seul leitmotiv est d'accéder et d'exercer le pouvoir afin de jouir de ses énormes privilèges.

Le présent essai est une modeste contribution pour que les partis politiques apprennent à « s'auto-démocratiser » afin que dans la gestion du pouvoir, ils puissent véritablement contribuer à bâtir la démocratie et l'Etat de droit, et ainsi assurer les progrès des sociétés africaines tant souhaités.

Biographie

Abdourahamane Oumarou Ly, juriste, diplômé de l'École Nationale de la Magistrature de Bordeaux (France), est doctorant en droit public. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans les juridictions du Niger, il exerce actuellement comme conseiller juridique dans une institution spécialisée de l'Union africaine à Arusha (Tanzanie).