Paul Cézanne, l'exposition de Paris de 1907 visitée, admirée et décrite par Rainer Maria Rilke
facebook twitter

Paul Cézanne, l'exposition de Paris de 1907 visitée, admirée et décrite par Rainer Maria Rilke

33 lettres de Rainer Maria Rilke face à 57 toiles et aquarelles de Paul Cézanne

de

chez 5 continents éditions

Collection(s) : Art moderne

Paru le | Relié sous jaquette 199 pages

Tout public

Grand format Livre relié
37.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

une reconstitution réalisée et présentée par Bettina Kaufmann | sous la direction de Lothar Schirmer


... Mais, à propos de Cézanne, je voulais encore dire ceci : que jamais n'était mieux apparu à quel point la peinture a lieu dans les couleurs, et qu'il faut les laisser seules afin quelles s'expliquent réciproquement.

Leur commerce est toute la peinture.

Tableau après tableau, ce que Rilke a vu. La grande rétrospective de 1907 à Paris, telle qu'elle a fait date dans l'histoire.

L'exposition de Paris de 1907

L'exposition Cézanne au Grand Palais : une reconstitution réalisée et présentée par Bettina Kaufmann, sous la direction de Lothar Schirmer 200 pages, 69 illustrations couleurs

En octobre 1907 a eu lieu dans le cadre du Salon d'automne une rétrospective des oeuvres de Cézanne, hommage au peintre disparu un an auparavant à l'âge de soixante-sept ans.

Rainer Maria Rilke, qui avait alors trente-deux ans et habitait à Paris - où il était notamment secrétaire d'Auguste Rodin -, s'est rendu à plusieurs reprises dans cette exposition. Il a consigné ses impressions dans une série de lettres adressées à sa femme, la sculptrice Clara Rilke-Westhoff, qui résidait en Allemagne. Ces écrits du poète prouvent qu'il a été profondément bouleversé par l'art de Cézanne.

Rilke confessera d'ailleurs vers la fin de sa vie que ce peintre et sa démarche artistique avaient constitué pour lui des références suprêmes au plan esthétique.

Les recherches pour le présent ouvrage ont révélé un phénomène étonnant, à savoir qu'il n'existait apparemment aucun document photographique sur cette rétrospective mémorable de 1907. C'est à l'historienne de l'art suisse Bettina Kaufmann que revient le mérite d'avoir reconstitué pour la première fois pour cette publication la liste exhaustive des oeuvres exposées à l'époque. Ce volume représente donc en quelque sorte un catalogue « posthume » de la rétrospective de 1907. D'une qualité d'impression remarquable, il permet de découvrir la totalité des toiles et aquarelles que les commissaires d'exposition d'alors avaient sélectionnées et considérées comme représentatives dans la production considérable de l'artiste. Contrairement aux tableaux répertoriés après sa mort dans sa succession, ceux exposés dès 1907 à Paris avaient été prêtés par des collectionneurs privés. Impossible dès lors d'y suspecter un caractère inachevé.

Cette sélection est également remarquable de par sa répartition par thèmes, ainsi que par l'alternance entre travaux plus anciens et oeuvres plus récentes. Elle reflète donc le regard de ses contemporains sur Cézanne qui diverge souvent de la vision que nous pouvons, nous, en avoir aujourd'hui.

Tous ces éléments sont d'autant plus essentiels que cette exposition aura joué un rôle capital pour les générations de peintres à venir et ce, jusqu'à nos jours. Elle est considérée comme un tournant dans l'histoire de l'art pour avoir influencé durablement des artistes tels que Picasso, Matisse, Duchamp et d'autres contemporains, tout en fournissant les prémices qui ont permis l'émergence du cubisme et de tout l'art moderne.

Quant aux appréciations pour le moins visionnaires de Rilke sur l'apport de Cézanne dans le monde de l'art, elles sont aussi d'un intérêt incontestable - il suffit de lire les trente-trois lettres adressées entre juin et novembre 1907 par le poète à sa femme Clara et à son amie Paula Modersohn-Becker. Elles constituent des témoignages inestimables d'une réception encore balbutiante de l'oeuvre de Cézanne, recèlent des opinions inédites en matière artistique, s'attachent aux contenus, mais vont bien au-delà des considérations d'un critique d'art.

En confrontant pour la première fois ici tous les tableaux de l'exposition à l'écho qu'ils suscitèrent dans les lettres de Rilke, des liens exemplaires se tissent entre arts plastiques et littérature. Le peintre majeur d'un XIXe siècle finissant et l'un des poètes les plus importants du XXe siècle se rencontrent à l'aube de l'ère moderne.
En 1907, le poète et romancier autrichien Rainer Maria Rilke se rend à l'exposition de Paris organisée en l'honneur de Paul Cézanne, mort un an plus tôt. Ses lettres compilées dans cet ouvrage témoignent de la réception du peintre peu après sa mort et offrent de profondes réflexions artistiques. Les lettres sont suivies de la reproduction des oeuvres présentées durant l'exposition. ©Electre 2021
Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 199 pages
Poids : 825 g
Dimensions : 19cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-88-7439-830-0
EAN : 9788874398300

Du même auteur : Rainer Maria Rilke