Pavel Schmidt : souvenirs à venir
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 221 pages
Poids : 1336 g
Dimensions : 23cm X 29cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-90875-89-0
EAN : 9791090875890

Pavel Schmidt

souvenirs à venir

chez Les Cahiers dessinés

Collection(s) : Beaux livres

Paru le | Relié 221 pages

Tout public

49.00 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

entretien avec Alexandre Devaux


Quatrième de couverture

Pavel Schmidt fait se rencontrer des objets. De prime abord, ils n'ont rien en commun : des fémurs et des clés à molette, des Vénus callipyges et des tubes de pommade Anusol, un pistolet Beretta et un saucisson des frères Beretta, charcutiers au service de l'épicerie fine depuis 1812. Mais parce que le sculpteur les confronte, ils entrent en dialogue. Un autre objet, alors, voit le jour, un objet invisible et cependant palpable - un sens nouveau, qui nous ouvre à un monde, lui aussi, nouveau.

Avec une féconde obstination, Pavel Schmidt s'attaque aux piliers de la société de consommation et aux stéréotypes de la mentalité petite-bourgeoise. Explosions de nains de jardin, de Vénus et de David en plâtre, assemblages de tampons de chemin de fer surmontés de paratonnerres, feux d'artifice, fumigènes, tout lui est bon pour détruire et reconstruire en musique les archétypes de notre culture. Dans la lignée de Marcel Duchamp et de Daniel Spoerri, le sculpteur poète, infirmier destructeur et réparateur, applique ses bandages et ses béquilles sur des agglomérats de mains, bras, jambes, torses, têtes et tubes pour construire patiemment le lexique loufoque et inspiré de son propre langage.

Ce livre, réunissant quelque deux cents sculptures, est accompagné d'un entretien qui donne une clé à cette oeuvre encore trop méconnue.

Biographie

Pavel Schmidt est né en 1956 à Bratislava, en Tchécoslovaquie. En 1968, après deux années passées au Mexique, sa famille s'installe en Suisse. Il étudie tout d'abord la chimie à l'université de Berne, avant de se former à l'Académie des beaux-arts de Munich où il devient l'assistant de Daniel Spoerri. De cette rencontre, il garde le sens aigu du drame de la vie et de son propre vécu comme oeuvre d'art. Il expose en Europe, aux États-Unis et en Corée, publie de nombreux livres, catalogues et textes de conférences, organise des actions dans les lieux les plus divers. Il voyage sans cesse, principalement entre l'Italie, la Suisse, l'Allemagne et la France.