Penser le futur : un enjeu d'éducation pour faire face à l'anthropocène
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 251 pages
Poids : 412 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35687-848-9
EAN : 9782356878489

Penser le futur

un enjeu d'éducation pour faire face à l'anthropocène

de

chez le Bord de l'eau

Collection(s) : Critiques éducatives

Paru le | Broché 251 pages

Public motivé

22.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

L'Anthropocène questionne les modes de vie à plus d'un titre.

Notre société va-t-elle s'effondrer ?

L'avenir de la Terre est-il sur Mars ?

Le futur est-il nécessairement décroissant ?

Faut-il développer les voitures électriques et les avions à hydrogène ?

La complexité des problèmes de l'Anthropocène nécessite des prises de décision politique qui anticipent les changements à venir. Or le temps politique n'est pas nécessairement celui des changements environnementaux et sociaux. Il faut du temps pour se mettre d'accord... alors même que l'urgence climatique est là...

Face aux incertitudes, de nombreuses visions du futur se déploient dans l'espace social, aussi bien dans les productions scientifiques, les débats politiques, que dans les industries culturelles. Intégrer une pensée du longterme dans les actions présentes, renouveler la manière dont les décisions sont prises constitue un défi pour les démocraties.

Cette manière de penser les problèmes peut-elle s'apprendre ?

En s'appuyant sur des travaux d'histoire, de sciences politiques, de psychologie sociale, de prospective, et de sciences de l'éducation et de la formation, ce livre envisage la pensée prospective comme un levier puissant de transformation du monde. Il propose une réflexion et des pistes pédagogiques pour mettre les élèves, les étudiants, et les adultes en formation, en situation d'analyser, de construire et de débattre d'images de futurs probables, possibles, mais surtout souhaitables.

Biographie

Nicolas Hervé est maître de conférences en Sciences de l'éducation et de la formation à l'école nationale supérieure de formation de l'enseignement agricole (université de Toulouse, UMR EFTS). Il est membre de l'Atelier d'écologie politique de Toulouse (Atécopol).