Photographie, arme de classe
facebook twitter

Photographie, arme de classe

la photographie sociale et documentaire en France, 1928-1936

chez Ed. du Centre Pompidou

Collection(s) : Photographie

Paru le | Broché 303 pages

Tout public

Grand format Livre broché
49.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Voici une synthèse passionnante sur un moment mal connu de l'histoire de la photographie française dans l'entre-deux-guerres. Elle réunit les travaux inédits d'immenses artistes - alors tout jeunes - comme Jacques-André Boiffard, Henri Cartier-Bresson, Gisèle Freund, Germaine Krull, Eli Lotar, Lisette Model, Willy Ronis, ou René Zuber ainsi que de photographes anonymes. Engagés dans la lutte antifasciste, la révolution sociale et le pacifisme, les professionnels de l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires (AEAR) et les Amateurs photographes ouvriers (APO) s'emparent de la photo comme d'une arme pour documenter et dénoncer les réalités sociales en France et dans le monde. De ces nouvelles pratiques naît une grammaire visuelle et graphique au service du combat politique porté par une formidable dynamique de magazines, brochures, tracts, affiches... Un foisonnement qui n'est pas sans évoquer l'essor actuel des usages militants de l'image partagée sur Internet.
Une synthèse sur la photographie sociale et documentaire en France et dans le monde. L'ouvrage rassemble clichés, photomontages, magazines illustrés et documents d'archives révélant les usages militants de la photographie entre 1928 et 1936. Avec des images d'artistes tels que Eli Lotar, Germaine Krull, Jacques-André Boiffard ou encore Willy Ronis. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 303 pages
Poids : 1420 g
Dimensions : 22cm X 28cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84597-744-0
EAN : 9782845977440