Poétique de l'éloge : le panégyrique dans la poésie d'al-Ahtal
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : XV-507 pages
Poids : 1948 g
Dimensions : 21cm X 28cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7247-0639-0
EAN : 9782724706390

Poétique de l'éloge

le panégyrique dans la poésie d'al-Ahtal

de

chez Institut français d'archéologie orientale

Collection(s) : Textes arabes, études islamiques

Paru le | Relié sous jaquette XV-507 pages

Professionnels

75.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Claude Audebert


Quatrième de couverture

Art séculaire et bien vivant aujourd'hui, le panégyrique [madih] n'a pas suscité beaucoup d'intérêt parmi les chercheurs.

Pourtant, l'analyse des madih-s du poète umayyade al-Ahtal [m. 710 J.C.] montre que loin d'être un simple portrait flatteur du dédicataire, le panégyrique, qui érige ce dernier en modèle, est en fait le réceptacle des valeurs cardinales auxquelles adhère toute une société.

D'autre part, dépositaire de la mémoire collective, le panégyrique est également un poème dans lequel s'expriment une vision du monde et un imaginaire nourris par des croyances qui remontent à des temps immémoriaux.

Sur le plan de la structure, la qasida de madih se révèle être, non pas une juxtaposition d'éléments disparates, mais bien un ensemble organiquement uni, dans lequel différentes composantes sont susceptibles de figurer.

Enfin, considéré dans une perspective maussienne (voir l'Essai sur le don), le panégyrique s'inscrit dans le cadre d'un échange. Motivé par la haga [requête], il constitue le don par lequel le poète oblige son dédicataire.


As a centuries-old art still alive today, the panegyric [madih] did not arouse much interest among scholars. Yet, the analysis of the madih-s, by the famous al-Ahtal [d. 710 A.D] shows that, far from being a mere flattering and superficial portrait of the man in power or the dignitary, the panegyric, by making the dedicatee [mamduh] a model, becomes de facto the receptacle of the cardinal values on which a whole society agrees.

Besides, mobilizing the collective memory, the panegyric is also a poem in which a vision of the world is expressed, as well as a fertile imaginary, nourished by now degraded beliefs and myths, coming from immemorial times, and taking shape from the topoi and figures of speech it harbors.

In regard to its structure, rather than the juxtaposition of scattered elements, the madih poem appears to be an organically united ensemble, in which various components can be found, for various reasons.

Finally, according to the Mauss perspective (see The Gift), the panegyric comes within the scope of an exchange of gifts. Motivated by the haga [quest], it is a gift through which the poet obliges and compels his dedicatee.

Biographie

Mohammed Bakhouch est professeur de littérature arabe ancienne à l'Université d'Aix-Marseille et membre de l'IREMAM (UMR 7310).