Poil de carotte
facebook twitter

Fiche technique

Format : Cartonné
Nb de pages : 47 pages
Poids : 420 g
Dimensions : 23cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7560-1070-0
EAN : 9782756010700

Poil de carotte

de ,

chez Delcourt

Collection(s) : Ex-libris

Paru le | Cartonné 47 pages

dessin Renaud Collard | d'après Jules Renard | couleur Isabelle Rabarot


Quatrième de couverture

François Lepic, surnommé Poil de Carotte à cause de ses cheveux roux, subit au quotidien les brimades et humiliations dont l'accable sa mère tyrannique, qui ne s'intéresse qu'à ses deux aînés, Ernestine et Félix. Seules la ruse et une lucidité inhabituelle chez un enfant de son âge lui permettent d'échapper au désespoir. Mais Poil de Carotte, victime, peut devenir à son tour bourreau quand il s'attaque aux animaux qui l'entourent...

Publié en 1894, puis adapté pour le théâtre en 1900, Poil de Carotte est l'oeuvre la plus célèbre de Jules Renard. Dans une succession de saynètes courtes et incisives, il y raconte les souvenirs de son enfance, ce «grand silence roux». Le style dépouillé, souvent dur, ironique ou touchant fait de ce roman une réussite et de Poil de Carotte le symbole de l'enfance martyre.

Biographie

Pierre-Jules Renard, dit Jules Renard, naît en Mayenne puis passe son enfance dans la Nièvre, à Chitry-les-Mines. Cadet de trois enfants et non désiré, il est le souffre-douleur de sa famille. Après ses études en pensionnat à Nevers et l'obtention du baccalauréat à Paris, il renonce à présenter le concours de l'École normale supérieure et commence à fréquenter les cafés littéraires et à publier des poèmes et des nouvelles. En 1888, il épouse Marie Morneau, qui lui donnera deux enfants. Il participe l'année suivante à la fondation du Mercure de France, collabore au Gil Blas, puis connaît ses premiers succès avec L'Écornifleur (1892), l'histoire d'un littérateur parasite, et Poil de Carotte (1894), son roman le plus marquant, inspiré par son enfance malheureuse.

Il écrit aussi des pièces de théâtre (Le Plaisir de rompre en 1897, Le Pain de ménage en 1898, La Bigote en 1909) et tient de 1887 à sa mort un Journal qui constitue une mine d'informations sur la vie littéraire de son époque.

Jules Renard entre à la Société des gens de lettres en 1894, reçoit la Légion d'honneur en 1900, est élu membre de l'académie Goncourt en 1907.

Il meurt d'artériosclérose à l'âge de 46 ans.

Du même auteur : Corbeyran