Polars, philosophie et critique sociale

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 208 pages
Poids : 192 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84597-475-3
EAN : 9782845974753

Polars, philosophie et critique sociale

de

chez Textuel

Collection(s) : Petite encyclopédie critique

Paru le | Broché 208 pages

Tout public

15.90 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avec des dessins de Charb


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par DOMINIQUE PASCHAL, Librairie Prado Paradis, Marseille

« Ce monde ne sent pas très bon mais c’est celui où l’on vit », écrivait Raymond Chandler en 1944. La portée philosophique de cette remarque pose des questions au sens de notre existence et «aux réactions morales vis-à-vis des aléas et des déboires de la quête de sens». La portée sociologique-critique de ces interrogations se situe dans des sociétés « où l’on vit » au milieu des inégalités. Le roman noir américain, instrument de critique sociale, met l’accent sur les zones grises de nos vies. En grand connaisseur de ce genre littéraire, Philippe Corcuff ausculte l’extrême scepticisme de Robin Cook et la quête d’absolu de James Lee Burke. Le désenchantement de Goodis et les fragilités existentielles des anti-héros de Dennis Lehane traduisent une virulente interpellation de la dureté du capitalisme.

 

Quatrième de couverture

Notre vie a-t-elle un sens dans le chaos du monde moderne ? Le polar, et en particulier le roman noir de tradition américaine, peut nous aider à explorer cette question, via les fils noirs et gris dont sont tissées les existences contemporaines. Il le fait avec le scalpel de la critique sociale face aux dérèglements et aux fragilités générés par nos sociétés inégalitaires. Philippe Corcuff associe de manière originale nos romans policiers préférés avec des éclairages philosophiques et sociologiques.

Une éthique du maintien de son intégrité personnelle et une sagesse teintée de pessimisme s'en dégagent. On retrouvera sur ces chemins inquiétants des auteurs classiques (David Goodis, Howard Fast, Dashiell Hammett, Ross Macdonald, Jim Thompson...) et contemporains (James Lee Burke, James Crumley, James Ellroy, Dennis Lehane, Jean-Patrick Manchette, Georges Pelecanos, James Sallis...).

Biographie

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l'IEP de Lyon. Co-fondateur de l'Université Populaire de Lyon et de l'Université Critique et citoyenne de Nîmes, il est également militant altermondialiste et libertaire. Il a notamment publié Où est passée la critique sociale ? (La Découverte, 2012) ainsi que Marx XXIe siècle et La gauche est-elle en état de mort cérébrale ? (Textuel, 2012).