Portraits de femmes
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 190 pages
Poids : 215 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782747561587

Portraits de femmes

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Les Introuvables

Paru le | Broché 190 pages

Tout public

17.00 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

textes établiis, notes, bibliographie et essai sur l'auteur par Pascal Noir


Quatrième de couverture

Hanté par «l'Esprit de Décadence», Jean Lorrain décline en 1887, à l'instar de la Psychopathia sexualis du Dr. Krafft-Ebing qui vient de paraître, toutes les amours subversives que cette fin de XIXe siècle, sous l'impulsion de la médecine, assimile à des maladies. Comme les premiers aliénistes et sexologues, il dresse une liste, propose une galerie de portraits de ces «anormaux» sur lesquels Michel Foucault reviendra lors de ses cours au Collège de France en 1975. Lorrain établit cependant avec humour son catalogue du vice. Il étiquette, ainsi qu'un entomologiste, les névroses qui agitent «l'art des temps de décadence». Inceste, homosexualité et infanticide, onanisme ou récit à la gloire de la masturbation mais aussi fétichisme, zoophilie et nécrophilie, masochisme et sadisme caractérisent le «monstre» fin-de-siècle.

Les titres des récits, archétypes ou complexes devenus familiers, disent combien l'entreprise est aussi satirique, puisant dans un imaginaire mythique avec lequel l'auteur s'amuse en mettant les référents au féminin : une lesbienne éprise d'art est éperdument fascinée par une statue de Diane ; une «demi-vierge» à la main experte fait chanter les aphones ; une «élégante» se voit partagée entre un ténor et son vieux père ; un «escadron» féminin, parti de «Paris Mytilène à Veules en Lesbos», assassine un nouveau-né. Naturellement, ces «Amazones ne suppriment que les mâles»...

Biographie

Après des études de droit à Paris, Jean Lorrain opte pour la carrière littéraire. Il fréquente le Chat Noir, où il rencontre les Hydropathes et les Zutistes. En 1885, paraît son premier roman, Les Lépillier. Il se lie d'amitié avec Edmond de Goncourt, auquel il restera durablement attaché. Jean Lorrain sera le représentant de l'esprit «fin de siècle» et du décadentisme. Il a publié entre autres ouvrages : Monsieur de Bougrelon (1897), Monsieur de Phocas (1901), la Maison Philibert (1904), le Vice errant (1905)...

Du même auteur : Jean Lorrain