Premières chansons, 1942-1949

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 189 pages
Poids : 260 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7491-4795-6
EAN : 9782749147956

Premières chansons, 1942-1949

de

- Les premières chansons de Georges Brassens

chez Cherche Midi

Collection(s) : Brassens d'abord

Paru le | Broché 189 pages

Tout public

17.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

édition établie et annotée par Jean-Paul Liégeois | préface de Gabriel García Marquez | introduction de Claude Richard


Quatrième de couverture

Quand il a commencé sa carrière scénique à Montmartre, dans le cabaret de Patachou le 26 janvier 1952, Georges Brassens écrivait des chansons depuis longtemps. Depuis 1938, l'année de ses 17 ans. «On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans», proclamait Arthur Rimbaud. Mais Brassens, lui, sans le dire, a rapidement pris la chanson au sérieux : dès 1942, pour protéger ses textes, il a concouru pour entrer à la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) et y a été reçu comme parolier.

Entre 1942 et 1949, après les avoir «mises au propre» dans des cahiers à carreaux, il a déposé à la Sacem soixante-huit chansons.

Ce sont ces soixante-huit textes qui sont réunis dans Premières chansons et publiés dans l'ordre où Brassens les a recopiés de sa main.

Si quatre d'entre eux sont passés à la postérité (Maman, Papa ; Le bricoleur ; Les amoureux qui s'bécott' sur les bancs publics et J'ai rendez-vous avec vous), Georges Brassens n'a jamais enregistré en studio ni chanté en public les soixante-quatre autres : Personne ne saura jamais, Le bon Dieu est swing, Souviens-toi du beau rêve, Je pleure, etc.

Soixante-quatre chansons de Brassens restées inédites ! Donc à découvrir. Elles contiennent en germe les chefs-d'oeuvre qui suivront.

Biographie

L'essentiel des écrits de Georges Brassens est disponible au cherche midi : OEuvres complètes ; Les Chemins qui ne mènent pas à Rome (Réflexions et maximes d'un libertaire) ; Journal et autres cahiers inédits. Et aussi, Brassens, homme libre de Jacques Vassal ; Brassens par Brassens et Les Mots de Brassens de Loïc Rochard.

Du même auteur : Georges Brassens