Profession du père
facebook google+ twitter

Profession du père

de

chez Futuropolis

Paru le | Cartonné 229 pages

Grand format Livre relié
26.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

d'après le roman de Sorj Chalandon


Chronique Page des libraires, rédigée par Maria Ferragu Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle-sur-la-Sorgue)

C’est par le biais de la fiction que l’histoire nous est racontée. Celle d’Émile, jeune élève de 12 ans dans les années 1960 en pleine guerre d’Algérie, putsch des généraux et autres actions de l’OAS. Un petit garçon qui n’aurait peut-être pas eu vraiment d’intérêt pour ces sujets politiques mais qui, poussé par son père, va se retrouver au cœur de l’action ou en tout cas penser qu’il y est. Et c’est tout une enfance qui va se retrouver bouleversée par une véritable folie familiale. Celle d’un père, d’abord, mythomane et violent, et celle d’une mère qui va passer une vie entière à fermer les yeux sur les souffrances infligées à son enfant, tolérer celles qu’elle subira et tenter d’expliquer sautes d’humeurs, frasques et mensonges avec une pirouette récurrente « tu connais ton père… ». Eh bien non en fait, Émile ne connaît pas vraiment son père et n’a même pas su quoi répondre quand il a dû compléter sur sa fiche scolaire la « profession du père ». Ce dernier, interrogé s’énerve évidemment et commence à s’inventer une puis plusieurs vies. Ce qui pour tout un chacun se révélerait comme une flagornerie évidente représente pour l’enfant une idéalisation du père. Certes, le « héros » bascule parfois (souvent) dans la violence mais c’est selon lui « pour la cause » et parce que le fiston n’est pas à la hauteur de ses exigences. Il n’hésite d’ailleurs pas à le réveiller en pleine nuit pour lui faire faire des exercices physiques ou à l’envoyer en « mission secrète » effectuer des livraisons ou taguer les murs du sigle de l’OAS. Pour plaire à son père, peut-être aussi par peur, le jeune Émile accepte tout, entre dans le jeu, au risque de se brûler les ailes et au détriment de sa vie d’enfant. Mais quand on a un père agent secret, ancien parachutiste, ex Compagnon de la chanson et ancien conseiller du président, rien n’est trop risqué ou inenvisageable. Pas même d’avoir un parrain manchot, membre de la CIA et jamais rencontré ! C’est donc le récit d’une enfance qui n’en fut pas une que nous livrent l’auteur et le dessinateur. Comment raconter l’indicible, les coups, la brutalité physique et mentale. Le trait de Sébastien Gnaedig est toujours juste, jamais voyeur et pourtant il ne nous cache rien, ne nous épargne rien. Le choix d’une bande dessinée intégralement en noir et blanc renforce le sentiment d’oppression et le récit de cette vie malmenée est bouleversant. On se prend aussi à sourire devant l’absurdité et les mensonges éhontés du père mais c’est surtout une profonde empathie pour l’enfant qui nous habite. On aurait voulu qu’il n’ait pas à attendre aussi longtemps pour que quelqu’un lui dise que cela n’était pas sa faute et qu’il devait prendre de la distance. Mais toujours, l’enfant, même devenu adulte, cherchera l’assentiment et la reconnaissance de ce père vivant dans un monde inaccessible à sa famille et dans lequel pourtant il l’entraîne. Pour finir, c’est aussi et surtout un récit sur la libération de la parole, la victoire de la vie sur la folie à travers un pouvoir de résilience extraordinaire !

« Mais de quel droit ils demandent ça ?

Qu'est-ce que ça peut bien leur foutre, ma profession ?

Écris la vérité : agent secret.

Ce sera dit.

Et je les emmerde. »

« Sébastien Gnaedig s'est emparé de mon histoire. Alors voilà : Profession du père.

Et l'émotion que j'ai ressentie à la découverte de la mère, du père et du fils vus par un autre que moi.

"Mon Dieu, le pauvre gosse !", j'ai murmuré en tournant ces pages.

Le dessinateur avait donné vie à Émile.

Tout en protégeant le gamin que j'étais. »

Sorj Chalandon
Au début des années 1960, en France, Emile subit les lubies et les mauvais traitements de son père, qui s'imagine un jour parachutiste, un autre pasteur ou agent secret américain, devant sa mère indifférente. Une nuit, alors qu'Emile a 13 ans, son père se réveille rebelle chargé de tuer le général de Gaulle. Il enrôle Emile dans son organisation secrète. ©Electre 2020
Format : Cartonné
Nb de pages : 229 pages
Poids : 1016 g
Dimensions : 20cm X 28cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7548-2059-2
EAN : 9782754820592

Du même auteur : Sébastien Gnaedig