Quand des gestionnaires se mesurent : les indicateurs au centre de la gestion forestière
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 229 pages
Poids : 255 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782296010307

Quand des gestionnaires se mesurent

les indicateurs au centre de la gestion forestière

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales

Paru le | Broché 229 pages

Professionnels

20.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Olgierd Kuty | postface Jean-Gustave Padioleau


Quatrième de couverture

Le monde de la forêt connaît manifestement de profondes mutations : les usages et les usagers se diversifient, la durabilité s'impose à la productivité. C'est par conséquent de nouvelles méthodes de gestion qui doivent être mises en place. Tant en Belgique, en France qu'au Grand-duché de Luxembourg, les gestionnaires des forêts publiques sont confrontés à une incertitude forte sur ce qui constitue une bonne gestion : les forestiers n'ont plus le monopole de la formulation des objectifs et des problèmes et c'est une large part à l'indécidable que l'on observe. Or, à la croisée des chemins, ce groupe gestionnaire est amené à adopter de nouvelles pratiques, à rénover ses représentations et à modifier ses modes de relations.

Les gestionnaires forestiers réfléchissent sur eux-mêmes, sur le moyen de mesurer leurs activités mais aussi de se mesurer aux autres : dans ces trois pays, ce sont ainsi des indicateurs qui émergent des unités de base. Solutions de gestion, ces indicateurs ne sont pourtant pas que des instruments à visée d'efficacité et de prescription des comportements. Ils servent aussi d'étendards au moyen desquels les acteurs cherchent à convaincre de la légitimité d'une nouvelle manière de penser, d'entrer en relation et de décider, en somme de gérer.

Biographie

Benoît Bernard est docteur en sociologie des organisations ainsi que diplômé de l'IEP-Paris et d'HEC-Liège. L'auteur occupe actuellement une fonction de chargé de recherche à l'Ecole de Commerce Solvay (Université Libre de Bruxelles) où il poursuit ses travaux sur les indicateurs de gestion.