Quand l'alimentation se fait politique(s)
facebook google+ twitter

Quand l'alimentation se fait politique(s)

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Res Publica

Paru le | Broché 349 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
26.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

Quand l'alimentation se fait politique(s)

Les crises sanitaires, environnementales et sociales des dernières décennies ont mis en question le modèle industriel de production agricole et alimentaire. Le grand public s'immisce désormais dans les débats sur les façons de fabriquer et distribuer nos aliments, auparavant confinés aux négociations entre pouvoirs publics, profession agricole et industriels. Fait biologique premier, fait social incontestable, l'alimentation s'affirme aujourd'hui comme fait politique.

Qui gouverne le système alimentaire et influence les décisions publiques ? Qui innove et expérimente d'autres systèmes alimentaires ? Comment sont pris en compte les enjeux environnementaux et sociaux liés à l'alimentation ? À partir de recherches originales sur la défiance, la gastronomie, le gaspillage, la sécurité alimentaire, la FNSEA, l'agriculture raisonnée, la lutte contre l'antibiorésistance, les politiques locales, l'agriculture biologique, les marchés de gros, les circuits courts, la pêche durable ou encore la pisciculture, cet ouvrage aborde ces questions sous un jour nouveau.

Malgré un consensus politique apparent faisant de l'alimentation un enjeu majeur, celui-ci s'avère particulièrement fragile lors de la définition et de la mise en oeuvre concrète des politiques alimentaires. Face aux attentes grandissantes des mangeurs, les acteurs du système alimentaire agro-industriel développent des stratégies de canalisation des critiques et de résistance aux potentiels changements.

Un éclairage indispensable pour toutes les personnes s'intéressant à l'évolution contemporaine des systèmes alimentaires.
L'alimentation est étudiée comme vecteur de remise en cause du système alimentaire dominant. Le consensus qui existe pour considérer l'alimentation comme un enjeu politique s'avère fragile lors de la définition des politiques alimentaires. Face à la déviance vis-à-vis du système agro-industriel, ses acteurs développent des stratégies de canalisation des critiques et de résistance au changement. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 349 pages
Poids : 600 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-7908-8
EAN : 9782753579088