Quand la pauvreté était un crime
facebook twitter

Quand la pauvreté était un crime

les gueux dans le Sud-Ouest au siècle des Lumières
1763-1789

de

chez Cairn

Paru le | Broché 187 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
20.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Jean-François Soulet


Quand la pauvreté était un crime

Pour la première fois un historien envisage, en un même regard, la vie des populations déshéritées d'une vaste région, mal cernée, mal connue : la Gascogne d'Ancien Régime qui s'étendait de la Garonne aux Pyrénées, regroupant une multitude de petits « pays » (Labourd, Marsan, Armagnac, Astarac, Lomagne, Comminges...) et de provinces d'Etats comme le Béarn, la Bigorre ou la Basse-Navarre. Une région qui s'est trouvée au XVIIIe siècle sous l'autorité unique de l'Intendant d'Auch.

Ce livre s'intéresse à une question essentielle qui, depuis des siècles jusqu'à aujourd'hui, hante populations et Etats : comment répondre à la poussée des miséreux ? Comment faire face aux flux croissants des errants venus d'ailleurs, ces « étrangers », qui se répandent dans les campagnes et les villes ?

Un grand livre d'histoire, foisonnant d'exemples, neuf et suggestif.
Une histoire de la vie des populations déshéritées dans la Gascogne du XVIIIe siècle. Elle étudie la gestion étatique des indigents, des errants et des étrangers dans une région composée de multiples petits territoires. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 187 pages
Poids : 500 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35068-595-3
EAN : 9782350685953

Du même auteur : Françoise Froelhy