Raison et mystique
facebook twitter

Raison et mystique

études néoplatoniciennes

de

chez Cerf

Collection(s) : Philosophie & théologie

Paru le | Broché 552 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
49.00 Indisponible

édition établie par Mathias Goy | préface de Jean-Marc Narbonne


Les textes de Jean Trouillard traversent le temps sans encombre. Clarté et simplicité d'un
questionnement qui va droit à l'essentiel et ne se laisse jamais ensevelir par l'érudition. Accompagnant
les deux livres fondateurs sur Plotin et les deux livres tardifs sur Proclus, une quantité
considérable d'articles méritait mieux que la poussière des bibliothèques. Par souci de cohérence,
nous n'avons retenu que les textes sur les néoplatoniciens (en écartant les plus brefs), parmi
lesquels l'auteur plaçait Jean Scot Érigène comme représentant tardif articulant néoplatonisme
et christianisme.

Jean Trouillard a concentré ses recherches sur Plotin dans les années 1940 et 1950, sur Proclus
dans les années 1960 et 1970, sur Érigène dans les années 1970 et 1980. Le présent recueil suit
ainsi son travail, qui correspond aussi à l'ordre chronologique des auteurs. Une première partie
porte sur le néoplatonisme, qui commence «le jour où les platoniciens se mettent à chercher
dans le Parménide le secret de la philosophie de Platon». Cette partie peut également se lire
comme une autobiographie intellectuelle. Une deuxième partie porte sur Plotin, le plotinisme
étant selon l'auteur «un des plus grands efforts pour transfigurer l'une par l'autre l'exigence
religieuse et la vie de l'esprit, le dépouillement mystique et la rigueur critique». Une troisième
partie est consacrée à la pensée de Proclus, qui est «une analyse de l'âme déployant en elle-même
l'intégralité des puissances de l'Un». L'ouvrage se termine par une partie sur Érigène,
qui a su réinventer l'intuition néoplatonicienne et l'articuler à sa foi, libérant «la vie religieuse
de tout ce en quoi elle tend sans cesse à s'emprisonner», si «la Déité n'est pas manifestable».
À travers ces analyses, le souffle très ancien de l'Un vient à nouveau caresser nos oreilles, dans
sa rigueur spéculative et sa surprenante modernité.
Ces articles, parus entre 1953 et 1985 dans différentes revues, illustrent les principales thèses du philosophe, autour du néoplatonisme, de Plotin, de Proclus et d'Erigène. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 552 pages
Poids : 1000 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-204-09901-1
EAN : 9782204099011

Du même auteur : Jean Trouillard