Récits, 1971-1982
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 942 pages
Poids : 694 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-078372-4
EAN : 9782070783724

Récits, 1971-1982

de

- Trois jours
- L'origine
- La cave
- Le froid
- Un enfant
- Marcher
- Oui
- L'imitateur
- Les mange-pas-cher
- Le neveu de Wittgenstein
- Entretien d'André Müller avec Thomas Bernhard
- Le mémento de l'imprécateur

chez Gallimard

Collection(s) : Quarto

Paru le | Broché 942 pages

Poche
25.40 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Jean-Marie Winkler | traduit de l'allemand par Claude Porcell, Albert Kohn, Jean-Claude Hémery, Eliane Kaufholz


Quatrième de couverture

« Si, je suis constamment choqué. Lisez donc mes livres, c'est un amoncellement de millions de chocs. C'est un alignement non seulement de phrases, mais d'impressions de choc. Un livre doit être aussi un choc, un choc qui n'est pas visible de l'extérieur », profère Thomas Bernhard dans un entretien de 1986, auquel il donne pour titre : L'origine, c'est moi-même. Il délivre du même coup au lecteur de cet ensemble de récits, réunis ici autour des cinq livres autobiographiques, le trousseau de clés qui, de choc en choc, d'effroi en effroi, d'enfer en enfer, ouvre la boîte de Pandore de cet écrivain pourtant tout d'une pièce : l'imprécateur et l'ermite, le suicidaire passionné de vivre, le poitrinaire aux prises avec son souffle qui se veut chanteur d'opéra, le furioso que jamais ne quittent sa colère, sa véhémence.

Ce volume contient : Trois jours ¤ L'Origine ¤ La Cave ¤ Le Souffle ¤ Le Froid ¤ Un enfant ¤ Marcher ¤ Oui ¤ L'Imitateur ¤ Les Mange-pas-cher ¤ Le Neveu de Wittgenstein ¤ Entretien d'André Müller avec Thomas Bernhard ¤

Préface de Jean-Marie Winkler ¤ « Le mémento de l'imprécateur », introduction aux cinq romans autobiographiques par Bernard Lortholary ¤ Traductions de l'allemand par Jean-Claude Hémery, Éliane Kaufholz, Albert Kohn, Claude Porcell ¤

Du même auteur : Thomas Bernhard