Reconstruire son identité par le récit de vie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 164 pages
Poids : 214 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782738484321

Reconstruire son identité par le récit de vie

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales

Paru le | Broché 164 pages

Tout public

16.50 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

av.-propos de Philippe Lejeune


Quatrième de couverture

Pourquoi, dans quelles «situations», sous la pression de quel «désir» entreprend-on d'écrire son récit de vie ? La question est posée ici à partir d'une lecture sociologique de récits de vie non publiés, mais déposés auprès de l'A.P.A. (Association Pour l'Autobiographie) ; lecture centrée sur la «reconstruction de l'identité» dans le récit, par l'articulation entre le «Je» et le (les) «nous». Les auteurs de récits de vie autobiographiques, en revisitant leur itinéraire, cherchent à reconstituer la continuité et l'unicité de leur personne au travers d'une histoire où se lisent le plus souvent la diversité et le changement.

L'écriture de soi, quelle qu'en soit la forme, constitue de nos jours l'un des symptômes de la valorisation de la personne individuelle ; c'est aussi une expression de la «revendication identitaire» dont est porteuse, sous diverses formes, la société actuelle.

La lecture et l'analyse qualitative de quatorze récits de vie rédigés par des hommes et des femmes d'origine sociale et culturelle diversifiée, ayant atteint ou dépassé la soixantaine, ont été complétées par des entretiens avec leurs auteurs. La présentation adoptée leur fait une large place à travers citations et extraits d'interviews.

Biographie

Marie-Madeleine Million-Lajoinie a enseigné la Sociologie Générale et des Organisations à l'Université Paris-IX Dauphine dans le cadre de ses fonctions de Maître de Conférences en 2e et 3e cycles et au département d'Education Permanente. Elle a procédé à de nombreuses recherches sociologiques dans le domaine de la sociologie des professions et plus particulièrement des professions de santé.