Régimes d'historicité : présentisme et expériences du temps

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 257 pages
Poids : 360 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782020593281

Régimes d'historicité

présentisme et expériences du temps

de

chez Seuil

Collection(s) : La librairie du XXIe siècle

Paru le | Broché 257 pages

Public motivé

21.30 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les expériences du temps sont multiples. Chaque société entretient un rapport particulier avec le passé, le présent et le futur. En comparant les manières d'articuler ces temporalités, François Hartog met en évidence divers «régimes d'historicité».

Ulysse en Phéacie ou les Maori de Fidji ont d'autres types de souvenirs que les personnages bibliques. Douze siècles séparent Ulysse des Confessions d'Augustin, qui s'inscrivent dans un régime d'historicité proprement chrétien.

Dans l'ancien régime d'historicité, le passé éclaire l'avenir. Après la Révolution de 1789, le temps est accélération et la leçon vient du futur. Se met en place le régime moderne d'historicité. Chateaubriand ne cesse par son écriture de passer de la rive de l'ancien à celle du régime moderne.

Dans les deux dernières décennies du XXe siècle, la mémoire est venue au premier plan. Le présent aussi. Histoire du présent, Les Lieux de mémoire ont exploré ces mots du temps: commémoration, mémoire, patrimoine, nation, identité. Tandis que le temps lui-même devenait, toujours plus, objet de consommation et marchandise.

Historien attentif au présent, François Hartog observe la montée en puissance d'un présent omniprésent, qu'il nomme «présentisme». Cette expérience contemporaine d'un présent perpétuel, chargé d'une dette tant à l'égard du passé que du futur, signe, peut-être, le passage d'un régime d'historicité à un autre.

Serait-on passé insensiblement de la notion d'histoire à celle de mémoire?

Biographie

François Hartog est directeur d'études à l'école des hautes études en sciences sociales à Paris.

Du même auteur : François Hartog