Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée. n° 139, Les Fatimides et la Méditerranée centrale (Xe-XIIe siècle)
facebook google+ twitter

Les Fatimides et la Méditerranée centrale (Xe-XIIe siècle)

Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée. n° 139

chez Presses universitaires de Provence

Paru le | Broché 278 pages

Revue Livre broché
27.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les Fatimides
et la Méditerranée centrale (Xe-XIIe siècle)

Les Fatimides sont le plus souvent envisagés avant tout en relation
avec l'Égypte, l'Orient et la mer Rouge. Or, dans le prolongement
de tendances qui ont vu l'affirmation de la Méditerranée centrale dès
le IXe siècle, cette région semble acquérir une importance particulière entre
le Xe et le XIIe siècle, en lien avec la naissance du nouveau califat. Celui-ci
s'affirme en effet à partir de l'Ifr(...)qiya et de la Sicile (dont la conquête est
achevée après un siècle et demi) et développe au sein de ces espaces des
expérimentations politiques, en particulier des formes de délégation
spécifiques, surtout après son transfert en Égypte à partir de 973.

Si l'étude de la phase maghrébine de la dynastie fatimide a été renouvelée
récemment, elle a surtout été abordée comme une sorte de préparation au
départ de la dynastie ismaélienne pour l'Orient plutôt que du point de vue
nord-africain. Il convient donc d'explorer les bouleversements profonds
qui ont affecté le paysage politique régional au cours de cette période.
La stratégie menée par les propagandistes du mouvement, puis par les
souverains shiites au Maghreb a, en effet, entraîné la disparition de plusieurs
entités politiques autres que les Aghlabides ainsi que l'émergence de
nouvelles dynasties.

De même, les circulations intellectuelles, artistiques et commerciales
apparaissent plus clairement aujourd'hui que par le passé et permettent
d'envisager une histoire révisée de l'espace centro-méditerranéen au cours
de ces trois siècles, non sans ménager une ouverture vers al-Andalus et
le Maghreb al-Aqs(...), indispensable pour comprendre une partie de ces
évolutions. La compétition califale ne met en effet pas aux prises les Fatimides
seulement avec l'Orient du D(...)r al-Isl(...)m, mais aussi beaucoup avec le califat
d'Occident, avec, pour enjeu, tant l'emprise territoriale proprement dite que
le contrôle de la mer et des pistes transsahariennes. Ce point est bien établi
aujourd'hui, mais il est important d'en tirer toutes les conséquences.

Si la révolution que supposèrent l'effondrement du pouvoir aghlabide et
l'avènement des Fatimides a été bien abordée dans la perspective de l'histoire
politique, religieuse ou encore de l'histoire des institutions, en revanche
les transformations matérielles entraînées alors en Ifr(...)qiya et dans les
régions annexes ne l'ont pas été autant. Or, mieux les cerner apparaît tout
à fait indispensable, en particulier pour mesurer l'ensemble des évolutions
entraînées par l'instauration d'un ordre nouveau dans les différentes régions
où il se mit en place. Ce manque est surtout sensible pour la première partie
de l'histoire fatimide, et plus généralement, pour son volet maghrébin, avant
et après 909.
Les Fatimides sont le plus souvent envisagés dans leur relation à l'Egypte, l'Orient et la mer Rouge. Mais, entre le Xe et le XIIe siècle, en lien avec la puissance du nouveau califat, la dynastie s'affirme à partir de l'Ifriqiya et de la Sicile. Etude des stratégies des califes fatimides au Maghreb central, des bouleversements politiques qu'elles ont entraînés, etc. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 278 pages
Poids : 450 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9791032000656