Rien ne presse, majesté !
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 76 pages
Poids : 85 g
Dimensions : 12cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8126-0892-6
EAN : 9782812608926

Rien ne presse, majesté !

de

chez Rouergue

Collection(s) : ZigZag

Paru le | Broché 76 pages

A partir de 9 ans

Poche
6.80 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

illustrations de Benoît Audé


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Cécile Laxalt Librairie Elkar Megadenda (Bayonne)

Il était une fois Jonas, un garçon de 8 ans qui vivait en compagnie de ses trois sœurs et de sa tortue Amalia dans un appartement régi par la reine Brunehaut leur mère. Point de quiétude en ce royaume soumis au rythme effréné de sa majesté, dont la devise pourrait être : « Pas le temps ! ». Pas le temps de profiter ou même de jouer avec ses enfants. Souvent seul avec sa tortue, Jonas remarque qu’en présence de cette dernière tout devient beaucoup, beaucoup plus lent. Faire ses devoirs ou se brosser simplement les dents peut prendre trois fois plus de temps. Eurêka ! Et si sa lenteur était contagieuse ? L’opération « tortue détente » est lancée ! De la chambre à la voiture, Amalia ne quittera plus sa majesté. Lâcher prise immédiat. La reine ne se réveille pas, oublie de déposer Jonas à l’école et décide d’aller voir la mer. Suit une rencontre charmante avec un pêcheur et voici une classe de mer improvisée vers des flots paisibles. Prenez le temps de découvrir ce tendre et très joli conte contemporain de Pascal Prévot, aux illustrations pleines d’humour et de surprises de Benoît Audé.

Quatrième de couverture

Arrête de courir, Brunehaut !

Jonas est l'heureux propriétaire d'Amalia, une tortue avec un super-pouvoir : elle a le don de ralentir les gens ! La reine Brunehaut, sa maman, en aurait bien besoin...

Entre son travail d'infirmière et ses quatre enfants, il serait temps qu'elle se repose un peu. C'est décidé, l'opération tortue détente est lancée !

Du même auteur : Pascal Prévot