Robespierre
facebook twitter

Robespierre

l'homme qui nous divise le plus

de

chez Gallimard

Collection(s) : L'esprit de la cité. Des hommes qui ont fait la France

Paru le | Broché 278 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
21.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

À partir des nombreux écrits, discours et articles de Robespierre, Marcel Gauchet veut nous faire découvrir les deux visages de ce personnage incontournable de la Révolution française. Pour ses plus fervents admirateurs, il reste « l’Incorruptible ». Pour les autres, il demeure le « Tyran », le symbole de la Terreur et le responsable de milliers de morts. Robespierre est avocat à Arras. En 1789, il a 31 ans et est député du Tiers état. À l’Assemblée constituante, il défend le suffrage universel, lutte contre la peine de mort et l’esclavage : prises de parole qui seront à l’origine de sa popularité. Il défend bec et ongles la Constitution, « chef-d’œuvre des Lumières », qui devrait « être un modèle pour l’Europe ». Il veut faire reconnaître les droits du peuple et la volonté de celui-ci. Il redoute que ce dernier soit spolié et a, de ce fait, une indulgence certaine pour les violences populaires. En 1792, il est élu à la Convention nationale où il siègera au sein de la Montagne. Plus tard, il deviendra membre du Comité du Salut public. C’est là que se manifestera l’autre Robespierre. Celui-ci s’oppose à la guerre contre l’Autriche mais est prêt à tout pour défendre le pays contre les ennemis intérieurs ou extérieurs du pays. Pourtant, ses textes ne montrent pas d’ambition personnelle et surtout pas d’aspiration au pouvoir pour lui-même. Homme solitaire, porte-parole de la Révolution française voire son guide moral, il reste le défenseur infatigable des droits de l’homme et du citoyen. L’opposant semble si différent du gouvernant. Avec cet ouvrage, Marcel Gauchet nous plonge dans le monde des passions révolutionnaires. Il nous fait comprendre la pensée de l’homme qui a tout fait pour renverser l’Ancien Régime et mettre en place un nouveau monde politique.

Robespierre

L'homme qui nous divise le plus

Robespierre reste une énigme, et une énigme qui soulève les passions. Il a ses admirateurs inconditionnels et ses détracteurs farouches. À la ferveur pour l'« Incorruptible » des uns répond la répulsion pour le « Tyran » sanguinaire des autres. Cette division reflète l'antagonisme des mémoires de la Révolution française. 1789 et 1793 continuent de symboliser les deux faces contrastées de notre événement fondateur : le glorieux avènement de la liberté, d'un côté, et la dérive terroriste, de l'autre. Or Robespierre a pour originalité de faire le lien entre ces deux visages. Le champion des droits du peuple à la Constituante est aussi le pourvoyeur de la guillotine de la Convention montagnarde. Comment passe-t-on de l'un à l'autre ? Rupture ou continuité ?

C'est cette question classique que reprend ce livre. Il s'efforce d'y répondre en scrutant minutieusement l'itinéraire de pensée que l'abondant discours robespierriste permet de reconstituer. Un parcours qui éclaire le sens de l'événement révolutionnaire lui-même. Robespierre apparaît dans cette lumière comme l'homme qui a le plus intimement épousé le principe de la « révolution des droits de l'homme » qu'a été la Révolution française. Il est également celui qui a érigé la Terreur en instrument du règne de la Vertu, dans la tourmente de 1793-1794, en échouant, pour finir, à procurer une fondation durable au régime politique que les droits de l'homme appelaient comme leur traduction.

En quoi ce parcours donne exemplairement à comprendre le problème que la Révolution a légué à la France et que, plus de deux siècles après, elle n'a toujours pas fini de résoudre.
Robespierre a ses admirateurs inconditionnels et ses détracteurs farouches. A la ferveur pour "l'Incorruptible" des uns répond la répulsion pour le "Tyran" des autres. Cette division reflète l'antagonisme des mémoires de la Révolution française, entre avènement de la liberté et dérive sanguinaire. Analyse d'un parcours politique qui donne à comprendre le problème légué par la Révolution. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 278 pages
Poids : 296 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-282092-2
EAN : 9782072820922

Du même auteur : Marcel Gauchet